Pour mieux connaître le Verneau

Eric Georges (Zaric), Jean-Pierre Villegas, Jacky et moi-même nous sommes retrouvés ce mercredi 04/12 en amont de la perte de la Vieille Folle pour poursuivre nos travaux visant à mieux connaître l’hydrologie du Verneau souterrain.

 

Jacky est venu avec tout le nécessaire pour planter dans le lit même du ruisseau de la Vieille Folle, un piquet supportant une réglette et permettant également d’y arrimer une sonde.

Nous ne sommes pas les seuls à faire ces mesures. Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) a également installé une autre sonde à proximité (ainsi qu’à l’entrée du gouffre de Jérusalem).

 

 

La température de l’eau n’est pas top (3,8 degré pour être précis) et Jean-Pierre commence à se les geler au bout d’une heure à patauger dans le lit du ruisseau !

De notre coté, Zaric et moi effectuons une nouvelle mesure de débit avec la technique du sel.

 

En 2 ans de mesures avec ces différentes techniques, nous avons déjà récolté pas mal d’informations. D’autres sondes sont placées dans des passages clefs du réseau souterrain ainsi qu’à l’entrée du gouffre de Jérusalem.
En fin d’après-midi, nous nous rendrons justement à l’entrée du Jérusalem pour relever l’enregistrement de la sonde et préparer la mise en place d’une réglette.

Les photos    ICI

Guy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.