les Grottes du Groin – 30 novembre 2019

Depuis quelques jours le temps est plutôt à la pluie, mais la météo annonce un samedi plutôt ensoleillé.  Rapidement le programme spéléo de la journée s’organise.
Suite à la dernière séance topo, (à découvrir dans le prochain Karst Comtois tome 2)dans 2 cavités nous avons buté sur des obstacles et un peu de désobstruction s’impose mais ça n’occupera pas la journée. Franck propose de nous retrouver l’après midi pour poursuivre la topo dans ses inédits . OK – Programme sympa

On se retrouve d’abord à 3 : Jacky, Jean Lou et moi . Objectif, utilisation du Bazola à la grotte des feuilles.
A 10h nous sommes sur place après une belle grimpette dans les éboulis sous les falaises du belvédère des feuilles.
Au bout de la galerie topographiée dernièrement, il y a de la suite mais le conduit est exigu (et aussi très glaiseux). Finalement, après un peu d’acharnement avec massette et burin, nous finissons  par dégager le passage.

Pendant que jacky et Jean Lou sont occupés à débiter les blocs dans un zone plus confortable, je force le passage. C’est étroit et toujours humide et gras. Au bout de 10mn, j’ai progressé de ….7m . La suite est très basse et il faudrait engager des moyens importants pour avancer encore de quelques mètres. Il n’y a pas de courant d’air. Je lève rapidement la topo et nous ressortons bien crottés.

Nous cassons la croûte à Nans sous Sainte Anne en attendant Guy et Franck . Quelques rayons de soleil permettent au matos de sécher un peu. Cool

Après midi, le petit groupe se dirige à Crouzet Migette pour topographier les grottes du Groin n°5 et 6
Encore un accès dans des éboulis sous les falaises, mais cette fois, nous arrivons par le haut.
Sur la place, la grotte n°5 est plutôt atypique. 3 entrées en falaise qui se prolongent par un réseau plus conventionnel quoi que assez bas. Le conduit se termine bizarrement dans une petite salle sans aucune suite mis à part une petit orifice qui se dirige vers l’extérieur. La suite serait certainement à chercher des le comblement au sol. La topo est levée

Rapide visite à la grotte du Groin n°6. Encore un accès en falaise.
les copains ont buté sur un passage trop étroit… mais on voit la suite.
J’entame une formidable désob avec les moyens du bord (un gros cailloux). 5mn plus tard ça passe ! J’arrive sur un beau terrier de blaireau (inoccupé). La suite devient basse et impénétrable. Une belle petite cheminée bien concrétionnée semble être à l’origine du creusement de cette cavité. Le temps nous manque pour lever la topo.

Une très belle journée dans un site remarquable avec des points de vues tous plus beaux les uns que les autres.  Ce secteur est vraiment un paradis pour les randonneurs et les spéléos. Nul doute qu’il reste des choses à trouver par ici. La perspicacité de Franck, mais aussi d’autres passionnés du coins va finir par payer … C’est sûr !
Christophe

Les photos ici

La vidéo de Franck ici

4 réflexions sur « les Grottes du Groin – 30 novembre 2019 »

  1. **

    La couleur des combis en dit long
    Toute rouge : je fais de la prospection
    Les genoux terreux : heu y a de la suite mais faudrait se baisser
    Bas des jambes terreux : je veux bien venir voir un peu
    Combi un peu terreuse: ok je t’accompagne
    Terreux de la tête aux pieds : Encore un qui se roule dans la boue pour faire croire qu’il a bossé
    Mais alors…. qui c’est qui creuse dans ce club hein ?

    Répondre
    1. Guy DECREUSE

      A noter que sans le plus propre, on n’aurait pas été là !

      On peut également supposer que les plus propres ont déjà fait beaucoup de premières
      dans leur carrière de spéléo, et que, par abnégation, ils laissent les autres aller devant . …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.