Expédition en terre inconnue – 28.12.2019

Ca faisait un moment que l’on parlait de cette séance désobstruction avec le GSAM
L’objectif se situe sur la commune de Chamesol au gouffre  du creux serré . Il s’agit d’un puits étroit sur lequel s’acharnent depuis longtemps quelques membres du club.

Nous sommes invités et pour ne pas se perdre, Cécile à transmis un petit plan d’accès sur la zone – C’est Top !
J’annonce : On s’ra là vers 9h30 …
Jacky est malade et on se retrouve à 2, moi en Jean Lou pour cette expédition en terre inconnue. (alors que les locaux eux , ils sont en terrain connu…)
En chemin, on jette un œil rapide de temps en temps sur le GPS; c’est bon, on, est sur la bonne route .
(il faut quand même dire qu’avec un GPS qui recalcule si besoin, on est toujours sur la bonne route même si on s’est trompé…)
10h00, on devrait être arrivé. Tiens, bizarre on passe par Maiche . Après quelques autres bizarreries, on se retrouve dans un petit chemin et le GPS ne trouve même plus la route sur laquelle il nous a engagé ….
Bon, finalement à 10h30 on retrouve l’équipe du GSAM un peu congelée.  (il fait 4 degrés).
Tiens, j’ai oublié mes bottes …

La séance consiste à « casser » quelques gros blocs avec des moyens un peu musclés.
L’opération a été bien préparée et la séance  se déroule vite et bien. On profite de la sortie pour visiter la cavité.
Jean Lou râle un peu car depuis toujours son descendeur s’use gentiment avec de la corde de 9mm. Mais le GSAM préfère la corde de 10.5mm.
Le réseau est sympa et il faut le découvrir en remontant des puits . Arnaud se colle à la manœuvre de l’équipement. Après quelques escalades le ressaut de 7m environ est franchi.
Puis après quelques passages étroits, cerise sur le gâteau, nous découvrons un section de réseau magnifiquement concrétionnée. Le puissant éclairage d’Arnaud en teinte chaude (lampe ZebraLight) fait merveille

14h00, tout le mode est dehors et la faim se fait sentir .
Un nouveau groupe tout équipé nous rejoint . Les 3 acolytes avaient pour programme de venir visiter la cavité avec nous … Trop tard
Olivier a apporté son petit « baise-en-ville. (un seau de désob plein de bouteilles)
Il fait frisquet et on dit que l’alcool réchauffe . C’est plutôt bof mais bon, le Pinot gris est bon
J’essaye de redémarrer un feu qui a eu bien du mal à prendre ce matin. mais tout le monde connait le proverbe « A chamesol quand l’hiver viendra, point de feu tu feras »

15h00, l’équipe ferait bien un laché de galinettes cendrées, mais on ne connait pas de poulailler proche et on a pas nos fusils….
On décide (enfin Cécile nous oblige) à aller visiter la grotte du Chateau sur la commune Terre de Chaux.
Heu… J’ai pas de bottes Cécile . c’est pas mouillé ?    Non t’inquitèes …
Et Jean louis de renchérir: Heu Cécile, c’est pas étroit ?    Non t’inquitèes …
Arrivés sur place, petit commentaire de Claude . Tiens c’est bizarre ca coule un peu
On s’engage dans les premiers passages bas . Tiens je n’ai jamais vu d’eau ici.
Première étroiture, puis la galerie devient plus confortable.

Nous parcourons maintenant une zone avec un plafond immaculé de fistuleuses . Superbe !
La suite devient basse et mouillée .

Encore une étroiture un peu plus sélective (tout le monde ne passe pas) et nous voila devant une belle voute basse. C’est possible de la vidanger un peu (les experts du GSAM disent qu’il faut 80 bottes) mais comme ce passage est alimenté, le niveau va rapidement remonter .
Nous rebroussons chemin .

Une belle journée pleine de rebondissements mais nous ne regrettons rien !
Promis, on reviendra

D’autres photos ici

Christophe

 

1 réflexion sur « Expédition en terre inconnue – 28.12.2019 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.