Invitation au Gouffre des Bruyères

C’est lors d’une précédente sortie spéléo que le GSAM propose à Thomas Jounin de l’emmener visiter la plus belle découverte de leur club : le Gouffre des Bruyères, vers Saint Hippolyte.

La sortie est prévue le samedi 09/10 et c’est à Baume les Dames que Cécile, Claude et Olivier me propose de m’ajouter aux participants.
On ne laisse pas passer ce genre d’occasion !

Sur la route qui nous emmène au trou, nous apercevons Julot du GS La Roche sur la terrasse d’un café à Saint Hippolyte «  »Salut Julot ». La causette ne dure pas très longtemps car derrière, on attend.

Thomas et moi arrivons les premiers sur place. Ca caille, on n’est pas loin des gelées blanches … le café et le pisse-mémé sont les bienvenus.
La cavité est à 10km à vol d’oiseau de la grande zone urbaine de Montbéliard et pourtant, on est en pleine cambrousse à 800 mètres d’altitude…
Le gouffre affiche un dénivelé de -190 m ! et ouais !! On se retrouve à 5 . Claude ne peut être des nôtres car il a mal au dos mais il viendra nous accueillir à la sortie avec une petite surprise !

On ne traîne pas car ça caille, on discutera au chaud sous terre.


C’est Mickael Dano qui équipe. Comme on a un peu de temps derrière Micka, on en profite pour tenter quelques images. Thomas est à l’arrière et c’est lui qui tient le godox prêt à l’emploi au-dessus des puits tandis que Cécile donne la mesure des lieux. Ca fonctionne plutôt bien, on arrive à communiquer et les spots s’enchaînent. On a choisit l’itinéraire avec les petites verticales plutôt que le jet parallèle du P41.

Une grosse partie du gouffre se fait sur corde.
Au niveau de certains fractios, Micka est contraint de raccourcir les ganses du fait de cordes un peu trop courtes (inversement dans l’ordre des kits ?) et il ne manque pas de se faire chambrer !
De temps en temps, on lui envoie un kit plein pour qu’il le vide !
Les puits sont dans l’ensemble assez spacieux avec des paliers sympas comme tout.
La seconde partie des puits est plus inclinée, ce qui varie les plaisirs.

Peu avant le dernier jet plein pot, l’eau fait son apparition.
L’arrivée dans la galerie Christian est superbe, le spot photo tombe sous le sens. On dévale cette vaste galerie inclinée et ébouleuse jusqu’au niveau d’un passage bas et une arrivée sup concrétionnée.

Après une compo de famille avec Cécile et Olivier, on fait demi-tour. J’ai repéré 2 spots intéressants avec des plafonds inclinés.
On casse la coûte à proximité de la cascade qui fera par la suite l’objet d’un contre-jour plein de fraîcheur.
On s’organise pour la remontée et c’est Thomas qui déséquipe. Pour ces 150 mètres de puits, on reste finalement pas bien loin les uns des autres.

Chacun prend sa part dans la prise en charge des kits. Il n’y a pas de passage vraiment étroit, et une bonne partie des verticales se trouve contre paroi.



En rejoignant la lumière du jour, je me rend compte que l’entrée mérite un cliché avec ses strates enroulées … j’y reviendrai.
Au final, je n’aurais jamais imaginé qu’il y avait ce style de cavité « type alpine » sur ce secteur du Doubs.

Arrivés aux voitures, un comité d’accueil est venu nous rejoindre: Claude est en train de nous cuire des chipolatas sur un feu de bois !
Et puis c’est Jean Paul Lentement, le trésorier du GSAM qui arrive aussi pour nous faire un petit coucou ! Quelle synchro !!

Les discussions spéléo se poursuivent un bout de temps autour des saucisses et du vin gallo-romain !…Eh ouais, au GSAM, ils ont aussi un Benoit et il s’appelle Claude !

Vraiment sympa cette sortie interclub. A refaire !

Merci tout plein !!

Une sélection des photos ICI

Guy

1 réflexion sur « Invitation au Gouffre des Bruyères »

  1. Cécile

    Toujours un plaisir de faire une sortie avec les copains de Montrond !
    Mention spéciale à Guy pour les photos,il a d’ailleurs réussi à trouver l’affiche de campagne 2024 de notre président !! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.