BELLE LOUISE le 9 Octobre 2021

Depuis le temps que le rendez-vous était programmé et n’avait pu être concrétisé enfin ! enfin !

En ce mois d’octobre, Sarah rencontre la Belle Louise avec pour témoins… Didier et Thomas R, Bon soyons réalistes, quand les copains arrivent au refuge nous n’avons pas de programme bien défini, mais la météo est optimale et la veille j’étais passé devant la lave puis devant la Belle Louise.


La lave risquait de mouiller pas mal au vu des écoulements au niveau de la zone d’entrée.

Sur les quatre que, nous sommes seul Didier en avait fait une partie ( moi bien sur je suis hors catégorie) je propose donc la belle louise.
Enthousiasme presque général (très légère réticence d’une certaine personne qui ? devinez ?



En usant un peu de psychologie (« tu verras, tu trouveras ça facile, quand tu l’auras fait, ça ne te paraîtras pas si compliqué que tu l’imaginais ») et après l’avoir attachée dans le coffre de la voiture (la psychologie , il n’y a rien de mieux !!) nous arrivons devant le gouffre où un groupe de Villeurbanne nous a devancé.

Nous les retrouverons à la laisse Fournier, quand ils commenceront leur remontée.
J’équipe et j’attends Sarah à chaque fractio. Elle descend en ne regardant pas en bas, je lui dis d’admirer le superbe puits et elle me répond qu’elle le verra en remontant, qu’elle aura tout le temps pour ça Na !!

Didier suit, puis Thomas R ferme la marche image vivante de la sérénité et de la zénitude incarnée.
Le laminoir, puis les cannelures et enfin la laisse Fournier où les lyonnais nous laissent passer avant de déséquiper la vire qu’ils avaient installée.

Je joue au guide, nous visitons tous les recoins du réseau, jusqu’à la salle Fourquet où Thomas se trouvant le dernier à s’extraire du petit passage et n’ayant pas bénéficié de la courte échelle prodiguée aux copains, galère pas mal sous les commentaires ironiques de ses soit disant copains qui ne font rien pour l’aider.

Nous attaquons la remontée Sarah en tête, je la suis, Didier et Thomas déséquipent, je leur fait confiance tout ces entrainement commencent à payer. Je me retrouve bêtement sans kit, j’ai vraiment une impression de manque.



Thomas remonte avec 1 kit, il souffle beaucoup, faut dire qu’il vapote de curieux mélanges de parfums, le dernier en date dégage une odeur entêtante de caramel qui te donnerais presque envie de manger des gâteaux.

Didier sort à son tour, puis retour au refuge pour réintégrer le matos.
Tout le monde est content de cette sortie, c’est vrai que la Belle louise est un peu, à un degré modeste bien sur, notre Mont Blanc spéléo à nous, sur la commune de Montrond le Château.

Les photos de cette sortie : ICI



Jean-lou

1 réflexion sur « BELLE LOUISE le 9 Octobre 2021 »

  1. Bouveret Sarah

    Oui oui, les soit disant copains qui laisse Thomas se faire mal à la cuisse en forçant comme un boeuf pour remonter cette futou lucarne… ^^ il n’y a vraiment plus de compation de nos jours !
    Beau CR pour un tueur de triton 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.