La lave et les Cavottes- 26 et 27 Mars 2022

Récit par Emilie
Ce samedi j’avais envie de faire une sortie spéléo dans un trou que je n’avais pas encore visité, alors j’ai proposé la lave ! Ça tombe bien, Didier ne l’avait pas fait non plus donc il était content de venir aussi. RDV classique, 9h30 au gîte pour Didier, Christophe R et moi.

La veille Christophe Berna m’a envoyé un mail pour annoncer la couleur « le 2ème puits est bien arrosé, bonne douche ! », mais on ne s’est pas laissé décourager. On apprend également que Jean Marc et Nico seront de passage dans le coin dimanche, ils feront également la lave en profitant de notre équipement. Ça tombe bien pour nous, ça veut dire pas de déséquipement ! (et pour eux pas d’équipement !)

Préparation des kits puis on se rend  aux abords du trou. On commence à équiper une main courante pour descendre, puisque l’ancienne branche qui servait auparavant à descendre a cassé récemment………..

On entame la descente en passant par un tuyau (bel aménagement du GCPM) avant d’arriver dans le premier puits. Il est bien fractionné donc la descente se fait avec un bon rythme, l’équipement est bon également. Puis arrive le 2ème puits, et là, effectivement, l’eau commence à couler le long des parois, et comme le trou n’est plus broché mais spité à partir d’ici, je prends bien l’eau pendant que j’équipe ! Surtout au niveau du pendule juste avant d’atteindre le fond, car je ne trouve pas la suite, et l’équipement en mono point du dernier jet ne me plait pas tellement… On arrive tout de même à se poser dans la lucarne qui amorce le départ vers la suite du réseau. la suite est assez glaiseuse jusqu’à la galerie basse et on part explorer la galerie du bon Louis, très jolie et glaiseuse. On commence à s’installer pour manger, mais vu qu’on est trempé on commence vite à se refroidir… Alors Didier nous propose de remonter manger dehors, et c’est effectivement une très bonne idée vu le soleil qui nous attend. On attaque donc la remontée, et arrivée à la base du 1er puit, je casse mon pantin ! Dommage il m’a manqué sur les 40 derniers mètres… On remonte en environ 1h, ce qui n’est plutôt pas mal, et on s’installe pour manger, le déséquipement ce sera pour les autres.

Enfin c’est ce qu’on pensait ! Mais pour différentes raison l’équipe de Jean Marc a préféré s’aventurer dans un autre trou dimanche, donc Christophe et Lisa R sont retournés déséquiper la Lave mardi soir.

C’était une très jolie sortie, courte, mais qui vaut vraiment le détour. La 2ème partie des puits mériterait vraiment un petit travail de ré-équipement (notamment au niveau du pendule équipé en simple…)

Merci à Didier et Christophe pour cette jolie sortie !

La suite par Jean Marc
Début d’autonomie sur corde pour Mathys Jeannin !!
Ce dimanche 27 mars, j’ai le plaisir de partir en spéléo avec Nico mais surtout avec Mathys, chose que je n’avais pas fait depuis le camp dans les Bauges l’année passée. Donc départ de Lyon après une nuit assez courte pour Mathys et moi, c’est Nico qui conduira et moi qui ferai le copilote, mais le manque de sommeil aidant, nous laissons Nico seul à la conduite ce qui a eu comme conséquence de louper une ou plusieurs sorties d’autoroute…résultat, on sort à Auxonne…ce qui ne nous rapproche pas de Montrond !

Il était prévu au départ de profiter de l’équipement laissé par Christophe la veille à La Lave mais comme Mathys vient avec nous, on préfère partir sur la classique des classiques Les Cavottes afin de lui apprendre à manipuler sur corde en vue de prendre de l’autonomie, son but étant de devenir un vrai spéléo comme papa mais plus jeune, no comment bien sur…

Balade tranquille jusqu’au ressaut de 7 ou l’on aperçoit un nombre de corde assez inhabituel pour ce petit rappel de 7M, effectivement, nous nous retrouvons au milieu d’un exercice SSF du 93 !

Je trouve une petite place au milieu des mousquetons, poulies, cordes… Nous décidons de partir directement sur le P20 pour laisser les collègues finir leur exercice depuis la salle des dunes tout en leur précisant de bien laisser notre équipement en place, ce serait tellement facile de tout démonter vu toutes les cordes dans le puits.

On décide de descendre le P20 pour que Mathys se fasse aux manips et qu’il commence à intégrer les gestes utiles à sa sécurité et il se débrouille comme un chef avec les conseils de Nico. S’en suit un petit passage dans la boîte aux lettres pour mes deux compères du jour avec plusieurs tentatives pour chacun de la remonter, tentatives complétement vaines…

Retour tranquille avec casse-croûte à l’endroit où Mathys mangeait quand on faisait Les Cavottes avec Benoit, séquence nostalgie pour le grand… puis sortie sous un soleil radieux, visite aux entrées de la Belle Louise et de La Lave, histoire de mettre l’eau à la bouche de Nico pour nos futures sorties ! Et ensuite retour à Lyon dans les bouchons typiques du dimanche soir…

JEAN-MARC

Et le final par Christophe

On pensait programmer pépère le déséquipement de la Lave le week-end prochain, mais la météo oblige à aller beaucoup plus vite.
J’avais demandé à Guy de m’accompagner dans cette sortie express, et il avait répondu favorablement, mais il doit se faire opérer prochainement. Ca n’est pas raisonnable pour lui d’aller sous terre.
Lisa se propose et on programme ça pour mardi 29 mars.
On passe au gîte pour prendre la corde d’entrée et après quelques péripéties (entre autre, la porte du local matos qui se referme avec nos clés à l’intérieur) nous sommes au bord du trou à 20h00

Déséquipement sans soucis en à peine 1heure. Le second puits mouille toujours.
Il serait intéressant et utile de brocher de cette seconde partie.
L’accès à la galerie du beau louis nécessite un pendule qui pourrait certainement être évité par une petite vire et accès par l’autre lucarne

Christophe et Lisa

1 réflexion sur « La lave et les Cavottes- 26 et 27 Mars 2022 »

  1. Bouveret Sarah

    Mine de rien, ca a l’air beau la lave ! Je vote POUR mettre des broches ou au moins un spit en plus sur le jet qui n’en compte qu’un ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.