Séance désobstruction à Dammartin les Templiers 21 12 2013

06Lors de recherches pour le Tome 5 de l’Inventaire Spéléo du Doubs ,la commune de Dammartin les Templiers fut l’objet de découvertes de plusieurs phénomènes karstiques
dans les bois non loin de la crête et vers le gouffre du bois Ban.
Au pied d’une falaise, après avoir délogé un renard, nous avions travaillé dans la grotte de la Louvière et avions progressé de quelques mètres dans un réseau étroit.

Plus loin, nous avions découvert la grotte Greu Greu . Jolie sortie d’eau fossile parfaitement ovoîde en pleine roche mais impénétrable…. car occupée par un autre animal fouisseur . Ce dernier ne nous avait pas autorisé l’accès dans ce réseau étroit….

Plus loin encore, en déplacant quelques blocs nous avions découvert une grotte d’un développement de 20m pour un dénivelé de environ -8m.

En me promenant par grand froid sur le chemin de crête enneigé je fus attiré par un énorme panache de vapeur qui sortait de nul part dans l’éboulis !
Rapidement un cairn est posé avec promesse de revenir avec une meilleure météo

Dès le printemps 2010, très motivés, nous nous retrouvons Christophe Tutu, Jean Marie Jacky et Alain pour découvrir ce qui se cache sous cet éboulis.
Après une journée de travail, c’est la déception. un départ étroit impénétrable qui se prolonge sur plusieurs mètres en pleine roche.
A proximité, presque sous le chemin de crête, nous découvrons dans le même axe de faille une grosse diaclase dont sort un courant d’air chaud.
Les travaux semblent plus faciles. Nous reviendrons…..

02Le 21 décembre 2013 (donc … un peu plus tard)  Jean Louis, Jean Marie et Dominique se joignent à moi pour engager la désob.
Dehors, il fait un peu frais. Le départ de puits souffle toujours son air chaud, et c’est bien celui qui creuse qui à la position la plus confortable.

PC210405rRapidement un départ de puits s’annonce. Les cailloux roulent tombent et résonnent plusieurs mètres plus bas.  Le rythme de travail s’accélère.
Quelques aménagements au Bazola font un peu de fumée.
Ca y est. la suite est là! Suffit de descendre. Rapidement j’enfile un baudrier alors que Jean Lou met la corde en place.
Tout le monde est suspendu à mon commentaire…
Après une descente de quelques mètres je prends pied sur un éboulis. Je me trouve dans une salle de environ 3x3m .Pas de suite évidente au fond.

PC210403r  15Le courant d’air se perd dans une diaclase horizontale . Je vois sur plusieurs mètres, mais c’est très étoit. Le plafond de la salle n’est pas très stable et mériterait une grosse purge.

Je ne traine pas et remonte délicatement.
Après discussion, nous décidons que la désob a engager dans ce puits (gouffre du sentier)
serait trop importante pour des résultats vraiment pas garantis.
Nous décidons de sécuriser l’accès en réduisant le diamètre du puits d’entrée avec quelques blocs empilés.
27 25 PC210405r 40

Nous reviendrons pour tenter de forcer le passage par l’accès dans l’éboulis

Toutes les photos ici de Dom ici
https://plus.google.com/photos/111600619658216408093/albums/5962105711842160561

Le montage vidéo de Dom ici : http://www.youtube.com/watch?v=X_s2g2-7Bd8

quelques photos de 2008
HPIM0541rHPIM0547r

HPIM0563r
HPIM0538r

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *