Perte amont des biefs boussets – 14 10 2017

En 2016, nous avons réalisé plusieurs séances de désobstruction dans ce gouffre perte.
Comme d’habitude lorsque les travaux prennent de l’ampleur ( lorsque le puits creusé s’approfondit) les moyens humains viennent à manquer ou s’épuisent rapidement. il faut alors envisager de mécaniser le travail.
Début 2017 Jacky nous a confectionné un équipement tip top permettant de bosser avec une grande efficacité.
Nous avons testé l’équipement lors d’une grosse séance en mai 2017 et les résultats étaient très concluant. Treuil et potence apportent un grand confort de travail
Et donc….nous nous sommes empressés ….de ne ne pas y retourner pendant près de 6 mois !! au grand désespoir de Didier et Thomas.

Entre temps, désespérés de ne pas nous voir revenir, nos 2 accolytes ont réalisé de nombreuses petites séances en soirée et il ont fini par bien faire changer la configuration de la zone

Voici enfin de retour une équipe motivé en ce samedi 14 octobre 2017..
Effectivement la zone à bien changé.
Le niveau du fond s’est abaissé de plusieurs mètres, et la zone de travail s’est réduite à une surface d’environ 3x1m.

A notre arrivée, une vache nous interpelle bruyamment. à proximité de la zone de travail.
En s’approchant, nous découvrons qu’elle à mis bas il y a quelques heures dans un bosquet et que le veau à malheureusement glissé dans le lit du ruisseau temporaire.
Il se retrouve de l’autre coté de la pature en contrebas de quelques mètres et il ne peut pas s’extraire de la zone car il ne tient pas encore sur ses pattes.
Avec Jacky nous ressortons le veau de cette mauvaise situation et finalement, nous attaquons la désobstruction vers 11h au grand dame de Thomas !

 

Nous sommes 4. Christophe, Jacky, Thomas et Alain.
Les travaux vont bon train et nous progressons (descendons) rapidement.
La mise en œuvre d’une petite pompe aura toutefois été nécessaire afin de de détourner le filet d’eau du ruisseau .

Vers 13h00, nous profitons d’un grand soleil pour casser la croute dans le champ.
Pour l’occasion de mon anniversaire tout proche, nous goulayons une bouteille « rare » que regretterons les absents !
Les travaux reprennent et quelques déboires sur le treuil viendront ralentir notre ardeur

Au final, nous sommes encore descendu de plus d’1m ce jour.
Si le temps le permet, nous reviendrons rapidement.

D’autres photos ici

Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *