Désobstruction de pertes secteur Avanne

Préparatifs

Sur les conseils avisés de Jean Louis Thollon, nous nous retrouvons chez lui le 7 décembre.

Les éternels désobeurs sont présents: Jean Marie, Dom, Christophe. Il manque Jacky que nous aimerions avoir plus souvent auprès de nous. Il faudra faire rapidement car Dom et jean Marie doivent partir en fin de matinée pour une réunion de ligue. Jean MarieNous nous rendons rapidement vers la première perte. Elle est active, mais il est facile de détourner provisoirement l’eau qui s’y engouffre. Il s’agit d’une perte terreuse mais la suite est en pleine roche . Il s’agit d’un puits de 3m environ. Nous recalibrons l’entrée un peu étroite. Jean louis descend. Il y a une suite, mais c’est bas et ca semble étroit. Je descend à mon tour pour franchir ce passage. Après quelques mètres j’aboutis dans une petit salle basse 2x3m et hauteur 1m .

Au plafond une cheminée qui n’est pas loin de communiquer avec l’extérieur. La suite en méandre est très étoite . Le sol est jonché de gros ossements de chevaux (certainement des chevaux de trait). Plusieurs animaux ont fini ici. Le charnier est assez ancien. Je remonte l’éboulis d’ossements puis escalade la zone d’entrée. Pas très engageant pour une désob !

      

Quelques centaines de mètres plus loin nous visitons une autre perte. Le gouffre débute par une petite desecalade dans les blocs.

      

Nous prenons pied dans un cours actif de forme oblongue hauteur 60 à 80cm Je rampe un peu et après quelques mètres, le plafond se relève. Je prends pied dans un joli méandre assez confortable ou l’on tient debout.

Malheureusement, au bout de quelques mètres le méandre se resserre et j’ai beau forcer, ca ne passe pas . Nous reviendrons avec des moyens plus appropriés En sortant, nous remontons le cours d’eau jusqu’a la source. De la source à la perte, il y a à peine 100 mètres !

Toutes les photos ici

La vidéo ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *