Combe Martin – Le 15 juillet 2016

Nous étions nombreux pour cette sortie .

P7151018
Jacky, jean Lou, Christophe, Thomas, Nicolas, Didier et Alexandre
Objectif du jour: Déséquiper le trou et ressortir les câbles électriques  (220V et ligne de tir) qui sont en place depuis…. de nombreuses années

Un bref historique:
P7151015P7151014dans les années 1990 le trou est ouvert par un club de Nancy, mais un éboulement comble à nouveau l’entrée. Quelques années plus tard, un inter club s’organise pour reprendre les travaux, mais rapidement il bute sur un cadavre de mouton. En 2006, à l’initiative de Karstic, un nouvel interclub très élargi se mettra en place. Après de long travaux le réseau et ouvert en 2007/2008.  Il faudra encore de nombreuses séances dont un exercice SSF 25 de désobstruction pour atteindre le fond actuel. Depuis cette époque, le gouffre est un peu tombé en sommeil, mais le club karstic projette de reprendre les travaux.

P7151019Ce samedi matin, le rendez vous est donné sur place
Pour une fois, c’est Nicolas qui est le premier et il s’inquiète de ne pas nous voir venir.
Le timing est serré, car ce soir,  moi et Jacky sommes chargés de faire un barbecue pour les plus de 40 personnes en stage au gite de Montrond.
Si on est en retard… ca va se voir !

Les équipes de forment:
Jean Lou et Nicolas partiront en pointe pour ré-équiper
Didier accompagnera Alexandre qu’n’est pas encore bien à l’aise sur corde
Moi et Jacky profiterons de la sortie pour réaliser une rapide levée topo.

P7151020P7151022Les équipes s’engouffrent dans la cavité vers 10h30
C’est bien, le ruisseau ne coule presque pas.
Après la petite échelle en fixe, la douche habituellement obligatoire se résume à quelques gouttes. Temps mieux !

P7151037Ca fait bien longtemps que je ne suis pas descendu. Si je me souviens bien, la dernière fois, j’étais avec le regretté Denis Michel. Il avait commencé un belle escalade  dans les puits du fond . (Elle reste à finir, mais… presque 10 ans après, il faudra changer les cordes !)

P7151039La topographie d’un réseau oblige à prendre sont temps et à aller fouiner dans les moindres fissures. La progression est donc lente, et on prend vite froid, mais après une sortie topo, le réseau n’a plus de secret pour nous.
Donc je redécouvre les belles cheminées et les gros aménagements de tête de puits qui ont été réalisés.
P7151040Dans le méandre, nous croisons les équipes qui remontent.Il nous reste encore pas mal de chemin à parcourir.
Les 2 derniers puits spacieux méritent bien d’être venu jusque là
P7151041.
La grande salle du fond est complètement fracturée. Le résultat est plutôt joli
Le plafond est parcouru tout du long par de grandes failles. Au fond d’un gros soutirage, un départ  se dessine, mais il y a encore du travail.
Au plafond, un lucarne semble correspondre avec l’escalade de Denis..P7151047

Le club Karstic a décidé de reprendre les travaux , et c’est temps mieux car il reste certainement des choses à découvrir. Et puis…. nous sommes à quelques pas du Mont Ratey, le potentiel de profondeur est loin d’être atteint . A quand la suite ?
les équipes ressortent vers 13h00 et nous abandonnent lâchement à notre sort de topographes.
Au retour, nous retrouvons Jean Lou dans les puits d’entrée. Tiens, sa combi a changé de couleur .
« Hé, les gars, ca fait 2 heures qu’on vous attend ! Je me suis ré équipé et je viens voir si tout se passe bien  »
Oui, tout se passe bien, mais on fait de la topo avec Disto X et pda + report direct de la cavité en plan et coupe. Ca prend un peu plus de temps , mais arrivés dehors, on peut directement voir le résultat et ça, c’est génial .
P7151051P7151077A la maison, il suffit « juste » de retracer les contours au propre, faire un peu d’habillage, exporter les données de Pocket Topo vers Visual Topo et hop c’est terminé !
Génial qu’on vous dit !

P7151079 P7151092 P7151091 P7151102

P7151103 P7151104 P7151105 P7151107 P7151108 P7151109

Un p’tit détour obligé chez les Barth pour faire compte rendu de notre sortie et prendre des nouvelles de Jean Jacques qui a voulu tester le monté d’échelle en tongs et la redescente sans les tongs (et en plus rapide) Des bleus partout, mais il nous accueille avec une bouteille de « derrière les fagots »  dont il faudra que je me procure un échantillon à l’occasion. !

P7151113

Retour à Montrond type top dans les temps et c’est parti avec Jacky pour presque 50 côtelettes et plus de 100 p’tites saucisses en tout genre.
Une belle journée
Pour une fois, en rentrant à la maison j’avais le sentiment de sentir le cochon grillé.
Ça change de l’odeur de chien mouillé !

Plus de photos ici

La  topo ici

Christophe

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.