Archives de catégorie : Sorties Spéléo

Source des Graviers . Récit par Dominique Watala

Source des Graviers a Roset-Fluans

INTERCLUBS ; GCPM , GSD , KARSTIC

Comme à sa fidèle habitude, Francky a posté sur flirck (https://www.flickr.com/photos/francky25/) une magnifique photo du porche de la source des graviers.
Cette résurgence temporaire oubliée depuis des lustres m’a interpellé. Un si joli porche près de chez moi dont j’ignorais l’existence , je me suis rendu immédiatement sur place pour admirer ce phénomène karstique.

Celui-ci a été repertorié par E,Fournier qui le site dans « Gouffres et Grottes » et plus récemment par Eric Meutelet (GSD) mais sans jamais pouvoir y pénétrer. Plus tard le tome 2 de l’ISD l’a également répertorié.

 

Photo Franck Feret  https://www.flickr.com/photos/francky25/

Photo Franck Feret
https://www.flickr.com/photos/francky25/

Apres m’être rendu sur place j’ai contacté Arnaud Goy (GSD) avec qui j’ai énormément prospecté sur Quingey et les communes avoisinantes. Nous devions faire au plus vite avant que les orages ne remplissent les galeries d’où l’idée d’organiser un interclub .

Le lendemain soit le jeudi 10 avril 2014, rendez vous est programmé pour une visite. A cause de mon épaule j’ai du rester devant ce laminoir et regarder Arnaud qui était joyeux de faire de la première. Apres ce laminoir d’une longueur de 10m, la galerie reprend des dimensions plus confortables

D’une hauteur approximative de 2m pour une largeur de 2,20, la galerie se pousuit jusqu’à une voûte mouillante stoppant Arnaud. Etant seul, il n’a pas souhaité prendre le risque de la franchir .

La voûte mouillanteUne séance topo a été planifiée rapidement, soit le mardi 15 avril 2014, avec Gérard Vautheny, Arnaud Goy du GSD et moi du GCPM. Un appel aux plongeurs a été lancé du fait que la voute mouillante laisse apercevoir 4 à 5m de galerie exondée et que l’appel de la suite a été le plus fort.

La voûte mouillante (Photopgraphie A. Goy)

Vendredi 25 avril une reconnaissance de la voute mouillante et du reste de la galerie est programmée pour 21H15 . Dom, fraîchement sortit de la clinique nous accompagne et nous nous retrouvons tous sur le petit parking pour 21H45, tout le monde est au RDV. Après équipement, un cortège de 12 lampes se dirige à travers champs. Manu complète son équipement devant le laminoir et tout joyeux, le groupe pénètre dans l’antre de la Grotte des Graviers. Dehors, les handicapés (Gilles et moi) attendent patiemment le retour des copains . Eric Meutelet (ancien du GSD) nous raconte avoir travaillé il y a bien longtemps dans cette source sans parvenir à y pénétrer sur plus de 3m à cause de la présence d’eau.

Pascal passe le premier et ne trouve qu’une grosse flaque sous la voûte, le niveau a baissé de vingt centimètres et les spéléos passent largement en respirant l’air mal renouvelé.

Le réseau se développe sur 84men rampant dans l’argile et le sable jusqu’au siphon .
La vasque qui les stoppe fait 6x4m pour 2m environ de profondeur) ,

Le siphon

 

 

 

 

 

 

 

Manu a ses bouteilles mais sans plomb ni palmes, il ne peut pas descendre assez pour pénétrer dans le passage repéré
Retour avec le décamètre et la boussole, Pascal, Olivier et Manu topographient le tunnel et Elisabeth s’occupe des photos, conscients que dès les premières pluies, cette cavité retrouvera son niveau d’eau qui en a empêché la visite jusqu’à aujourd’hui. Le passage du siphon est à envisager après pompage de celui-ci (le plonger semble risqué). Une première d’environ 124m au total sans désob’, ça s’arrose !

Retour à l’air libre, une baignade dans le Doubs s’impose pour se débarrasser de la boue. Minuit, fin de la séance tout le monde est heureux d’avoir passé une excellente soirée et pour finir nous allons tous chez le Dom pour refaire le monde. Fin de soirée 2H00.

Une plongé semble délicate a réaliser du fait que le siphon est très boueux. Un pompage semble plus réalisable avec une grande longueur de tuyaux mais une petite pompe de 30 a 50m3 pour ne pas affecter rapidement les talus d’argile.

Interclubs :

KARSTIC : Elisabeth et Angélique, Pascal et Benoit.

GCPM : Dom.

GSD : Olivier, Manu, Gilles, Eric et Gérard.

pour les images:

https://plus.google.com/photos/+DominiqueWatala/albums/6006529612049377233


https://plus.google.com/photos/111600619658216408093/albums/6002564975330286385

 

Sortie à Baume des Crêtes 28.12.2013

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le temps est …pourri.
Nous avons donné rendez vous aux valeureux spéléos qui voudront  bien faire une dernière sortie pour 2013.

Peu de monde au rendez vous. Jean Lou, Jean Marc et Christophe ont répondu à l’appel.
Tout dernièrement, nous avons déjà fait des sorties à Vauvougier, La Légarde, et Ouzène. Par ce temps, il y a aussi Baume des Crêtes, ou encore la Chenau….
Bon, va pour Baume des Crêtes.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA



Nous arrivons à Déservillers sous une pluie accompagnée du vent presque  habituel.
Le vestiaire de foot sera notre refuge le temps de s’habiller et de casser la croûte.
Un arbre est tombé dans l’entrée. Pour équiper, Jean lou se fraie un passage dans les branchages.
Ça arrose dans le P40, mais l’équipement broche est bien placé. Nous ne prenons pas une goutte !
Enfin sous terre !  Il fait bon .
Ça  glougloute de partout . L’ambiance est sympa avec des cascatelles dans l’éboulis

OLYMPUS DIGITAL CAMERA                              OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA                              

Un ruisseau emprunte le parcours habituel dans l’éboulis pour se perdre à son pied.
La salle du reveillon est parfaitement sèche. Nous engagons la descente dans la trémie et retrouvons rapidement le bruit de l’eau sans jamais la voir jusqu’à la salle des Dôlois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa suite devient plus mouillée. Nous retrouvons une magnifique cascade au pied du P15. Ensuite, ambiance aquatique. Il y a beaucoup d’eau dans la galerie des chinois . La progression se fait en opposition.
Un passage un peu plus bas nous engage a stopper là si nous ne voulons pas finir dans 1 bon mètre d’eau.
Pas de regrets, nous n’avions pas pris l’équipement pour aller plus loin.
Bilan: Belle ballade avec Jean Lou qui connait le réseau comme personne !

Retour vers la surface. La progression est rapide. Nous retrouvons le ciel bleu (gris) vers 16h00.

Petite escapade vers le gouffre de la Baume sous les Crêtes à 50m en contrebas pour voir ou en sont les copains dans leur désob acharnée.
A vue de nez le dénivelé est maintenant de bientôt 10m!!  Pas mal !
Dire que nous avons commencé par une minuscule fissure horizontale dans la falaise.

Des traces d’érosions témoignent d’un fonctionnement en perte dans un lointain passé.
A quand la jonction avec Baume des Crêtes ?
A suivre …

Visite du Tunnel de la Cabette à Levier

Cabette1



Lundi 11 novembre, Benoit Decreuse organisait une sortie  du Tunnel de la Cabette à Levier

P1150028La famille Jeannnin était au grand complet . Jean marie, Dominique et jean louis ont également découvert ou redécouvert ce petit réseau intéressant et original

 Il s’agit d’un tunnel artificiel qui a recoupé un gouffre que l’on enjambe grâce à un petit pont. La descente dans la partie naturelle se fait par un vaste puits déclive profond d’une grosse dizaine de mètres. En bas c’est grand !

P1150033

P1150220oooo

 

P1150187

P1150073a

 

 

P1150128

La journée se termine chez benoît par un gros goûter pour les enfants
Pleins de bons souvenirs pour eux !

La sortie vraiment « tout public » dans sa première partie aurait pu susciter plus d’engouement au sein du club

Plus d’infos,: voir  Inventaire du Doubs tome 5 page 285 et 286
Nous attendons le compte rendu de Jean Marc

Les photos de Dom  ici:
https://plus.google.com/photos/111600619658216408093/albums/5945778018622343985

Benoit et Christophe

Sortie au gouffre Pré Rond à Montrond le Chateau. 11 Novembre 2013

 Nous nous retrouvons à quatre à 9h30 au local matos, Jean-Marc, Xavier, Damien et moi (la presque totalité des actifs non désob du GCPM). Après délibération, nous décidons de faire le Pré rond, Xavier ne le connaissant pas.

Préparation du matos, 3 kits avec chacun une C50 dedans.

Après nous être garés à proximité du trou, nous cassons rapidement une petite croûte avant d’attaquer l’explo.

Ca coule !
Devant l’entonnoir d’entrée nous entendons couler le ruisseau dans la cavité, ce qui nous promet un bon débit. Nous nous glissons dans l’étroiture d’entrée à peine moins pourrie que d’habitude, je me propose d’équiper et je pars avec un kit dans le méandre « clochemain » au fond duquel le ruisseau coule avec un débit conséquent, ce qui me met un coup d’angoisse en imaginant la suite.

Damien vient me rejoindre et je descends le 1er puits, les copains qui attendaient à l’entrée du méandre nous rejoignent rapidement. Le débit du ruisseau canalisé par la galerie étroite rend l’équipement du 2ème puits délicat. Les copains faisant barrage j’arrive à poser un A.N pour m’écarter un maximum du débit de la cascade.

Les puits s’enchaînent sans trop de problèmes, bien que les équipements en place ne soient pas vraiment hors crue.

Arrivés au dernier puits de 35m, je commence à équiper en cherchant des spits qui pourraient nous permettre de descendre sans se faire plus tremper que nous ne le sommes déjà.

Arrivé à moins 20 je crois voir un spit décalé, mais non ce n’en était pas un, par contre le retour du pendule me propulse sous la cascade qui fini de me rincer complètement.

Après avoir attaché le kit sur la corde je remonte.

Damien décide de descendre à son tour au moins jusqu’à l’endroit où je me suis arrêté, arrivé là, il décide de descendre jusqu’au fond, Xavier le rejoint.

Un barrage humain !
Pour les aider à remonter, sans trop prendre la douche, Jean-Marc faisant barrage, s’assied carrément dans le ruisseau à un endroit très étroit, l’eau lui montre rapidement dans le dos, lui passe sous les bras et coule sur ses jambes (le bonheur total !) (Héroïque notre président). Damien est remonté sur une quinzaine de  mètres, je lui crie de se planquer, et Jean-Marc se lève (pour Damien pas pour Danette) propulsant une formidable cascade dans le puits.

Damien bien planqué évite d’en prendre un maximum.
Jean-Marc héroïque toujours mais de plus en plus gaugé renouvelle trois fois l’opération pour permettre à Damien et à Xavier de se sortir de là.

Jean-Marc et moi remontons pendant que Damien et Xavier déséquipent. Après avoir récupéré un kit je sors du trou, non sans avoir viré mon baudart pour éviter de le pourrir dans le laminoir de sortie.

Trempés jusqu’aux yeux !
Tout le monde dehors dans le même état, trempés jusqu’aux yeux, mais une belle sortie dans une bonne ambiance très aquatique.

Retour au club, casse croûte au soleil, devant une petite bière bienvenue.

(les photos sont non contractuelles)

Jean-lou

Ecole Départementale de Spéléologie Compte-rendu de la sortie du 20 avril 2013

Nathalie et son frère Guillaume ont participé à la sortie formation du 20 Avril
L’objectif initial était Les Biefs Boussets, mais la mauvaise météo à obligé les équipes a sortir le plan B.
Nathalie et Guillaume se sont retrouvés encadrés par Alexandre Foulc et Philippe Lavisse pour une excursion au gouffre de l’Aven de l’avoir trouvé.
La sortie s’est bien déroulée, mais les impératifs d’horaire pour certains n’ont malheureusement pas permis de visiter le dernier puits de 65m
A refaire donc !

Le compte rendu complet de la sortie ici:Compte rendu EDS25 20 04 2013

Topo aven de l'avoir trouvé

Christophe (d’après le compte rendu d’Alex)

la grotte de la Serpette Samedi 23 Février 2013

Ce matin avec Jean-Marie nous nous sommes baladé le long de la Loue sur la Départemental 135 entre le pont de Chatillon et la confluence Loue/Lison . Nous avons gratté une petite entrée de grotte et ouvert la sortie d’une buse qui canalise les eaux d’un ruisseau passant sous la route pour se jeter dans la Loue. A midi nous avons rejoint nos compères qui étaient à la lave pour un repas en commun au chaud au gite a Montrond . Dans l’après midi nous avons insisté pour que le Tof entre dans cette buse pour aller visualiser la sortie d’eau et du même coup avoir son avis . Bon, c’est une exurgence temporaire en  pied de falaise qui a été canalisée pour la traversée de la route. Ca débute par une voûte mouillante glaiseuse et à première vue la suite semble impénétrable. Une petite gratouille dans la glaise permettrait peut être de s’enfiler plus avant  pour y voir mieux . Une prochaine séance s’impose !!! Je vous joint quelques photos de cette journée.

[shashin type= »albumphotos » id= »15″ size= »small » crop= »n » columns= »max » caption= »y » order= »date » position= »center »]

A+Dom

 

EDSC25 – 03 février 2013 – Gouffre du Petit Siblot

Dans le cadre de formations initiées par l’école de Spéléologie du Doubs (EDS25)
Alexandre Foulc a fait découvrir a ses stagiaires la grotte du petit siblot

Guillaume et Nathalie ont participé à cette journée

Bilan du groupe (compétences abordées et niveau atteint) :
-Savoir s’équiper et régler son matériel : ok
-Installer la corde dans le descendeur et gérer sa descente : ok
-Gérer son alimentation et sa fatigue au cours de l’exploration : ok
-Remonter sur corde de manière efficace : en cours d’acquisition
-Progresser en sécurité sur les agrès et respecter les consignes : ok
-Adapter son déplacement/se mouvoir en zone étroite : correct
-S’entraider/porter les kits : correct

Nos 2 stagiaires seront bientôt au top pour épauler dans l’équipement