Visite au gouffre de Jérusalem – 25 Mai 2017

La visite du gouffre de Jérusalem est une belle petite classique du secteur de Déservillers
C’est le plus haut et le plus facile accès au collecteur du Verneau.
Et même si la ballade dans le collecteur est assez vite limitée par un siphon à l’aval, la visite des affluents laisse découvrir de beaux volumes assez variés et de superbes formes d’érosion

Nous sommes 4 – Jean Lou, Didier, Thomas et moi
Comme nous arrivons assez tard, nous commençons par casser la croûte.
Alors que nous finissons de nous équiper, Thomas part équiper avec Didier

L’environnement d’accès reste d’une grande beauté sauvage.
Nous retrouvons Rémy Limagne qui encadre un stage de formation. Les jeunes équipiers remontent eux aussi pour aller manger dehors au soleil.

Nous nous engageons par la gauche , puis équipement hors crue jusqu’au P14 (c’est un peu plus aérien, mais plus ludique)

Passage de la voûte mouillante. Peu d’eau, mais ca mouille ++.
Nous n’y avons pas remis les pieds depuis la fameuse crue centennale de Juin 2016.
Mais il semble bien que cet événement pluvieux extraordinaire ait quelque peu chamboulé la zone.

C’est étonnant pour une cavité qui semble bien fréquentée, mais après la voute basse, ca manque clairement de spits . (accès au P9 et dans le P9)

Après avoir buté sur le siphon à l’aval, nous remontons l’affluent de la broche pour revoir les beaux volumes de cette zone.
Puis de retour à la salle du confluent, nous entamons la visite de l’affluent des clavettes.
Rapidement, Didier et Jean Lou font demi tour.
Je poursuis avec Thomas qui comme d’habitude court devant. Après un cheminement tortueux, mais finalement pas si horrible que ça, je retrouve Thomas . C’est bizarre….
Et bien non, le coyote du club est en arrêt devant une belle étroiture.
Je tente à mon tour de forcer le passage, mais le goulet étroit me résiste.
Après une nouvelle tentative, Thomas finit par passer.
« C’est facile me dit t’il tu bourres jusqu’a coincer et puis tu lèves un coup le cul et hop, ça passe … »

« Greuuuu. Bon, ben, comme t’es passé, va faire un petit repérage et tu me raconteras (greuuuu) »

Thomas file et le repérage se transforme en une très longue attente.
Je commence à me refroidir et finalement, je tente à nouveau de forcer le passage et…. ça passe. Bon, çà continue étroit sur quelques mètres et j’ai peur de ne pas retrouver la bonne position pour ressortir . Je n’insiste pas.
Au loin j’entends résonner et c’est Thomas qui revient.
Il est remonté jusqu’à une zone basse qui se transforme en bassin étroit.
Au retour, l’étroiture passe comme une lettre à la poste !

Retour tranquille en déséquipant et en papotant comme 2 vieilles commères.

Retour dehors où Jean Lou et Didier nous attendent depuis laaaargement plus d’une heure…

Jean Lou s’inquiétait et envisageait de se rééquiper pour venir voir si nous avions un problème.

Ce fut une belle journée.

D’autres photos ici

Christophe

 

 

Une réflexion au sujet de « Visite au gouffre de Jérusalem – 25 Mai 2017 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *