Une vieille folle croquée par des loups !

Grotte de la Vieille Folle - Montmahoux2Au temps du Moyen-Âge, dans le village de Montmahoux, vivait une femme aux yeux vairons.

aaaaaaaaaElle avait une jambe de bois, elle était jeune, portait des habits sombres et était mystérieuse.

Elle disait tout le temps que la terre était ronde, mais bien sûr personne ne l’écoutait.

Cependant, on l’accusait d’être une sorcière.

Le roi qui apprit la nouvelle la fit emprisonner.

Grotte de la Vieille Folle vers Montmahoux (2)

 

Un jour, après sa libération, elle se promenait sur un chemin, quand elle entendit des hurlements et des cris d’animaux sauvages (comme des loups …  ).

 

 

Grotte de la Vieille Folle vers Montmahoux (0)

 

 

Elle voulut s’en approcher et là,  elle tomba de trente mètres de haut.

Elle survécut à sa chute mais là, au fond de ce creux, elle vit une meute de loups qui l’attaqua et la déchiqueta !

 

 

Perte de la Vieille Folle (13)

 

Un mois plus tard, des chasseurs allant chasser, trouvèrent un crâne, une vessie, un pied et une main !  Et depuis  ce jour, on a appelé ce lieu le creux de la vieille folle.

 

 

Source :              http://horribilis.canalblog.com/archives/2012/02/09/23481563.html

Perte de la Vieille Folle (8)

Légende ou réalité ?

Spélénans (4)

Capturea

 

Difficile de séjourner longtemps à l’entrée de cette cavité car c’est une perte semi-active mais pour le coup, notre sorcière y a « juste » été déchiquetée !

 

Perte de la Vieille Folle (10)

…. Que les loups rechignent à manger un pied ……   c ’était peut-être tout simplement la jambe de bois !

Pour ce qui est du crane ou de la vessie, avouez que ce ne sont pas les meilleurs morceaux !

 

Perte de la Vieille Folle (1)

 

Franck et moi-même sommes déjà allés plusieurs fois sur les lieux du festin.

Le profil de la galerie est à la fois austère et esthétique.

En progressant, on se rend compte tout de suite qu’il vaut mieux ne pas être là quand ça se met en charge.

 

 

Grotte de la Vieille Folle vers Montmahoux (1)La puissance des crues donne des coups de gouge dans la roche. Les parois s’en trouvent tapissées de cupules qui sont du plus bel effet.

Pour dépasser la zone d’entrée, la néoprène devient  indispensable  (ou alors le canot), notamment pour passer le premier bassin long de trente mètres.

 

Perte de la Vieille Folle (12)La suite est une succession de puits et de ressauts  (P11, R4, R6 ) entrecoupés de galeries actives qui donnent accès à un long bassin terminé par un siphon (sources Spélénans)

Perte de la Vieille Folle (11)

 

Bien sur, pas question d’aller s’y traîner si la perte est active ou si la météo n’est pas sûre.

PS : Prenez un bâton avec vous… on ne sait jamais  … des fois que vous croisiez des bestioles ayant une faim de loups !

 

Guy le 11 juillet 2016

Une réflexion au sujet de « Une vieille folle croquée par des loups ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *