Une histoire de famille !

Mais que se passe-t-il dans la tête de ce gamin !

Sur cette photo prise à la fin des années 30, on voit Pierre, assis par terre, accompagné de son frère Georges et de sa sœur Véronique.
Ils accompagnent une équipe qui se prépare sur le parking des Cavottes pour une sortie « spéléo » à la bougie
A cette époque, il faut dire que Montrond avec son réseau de grottes et gouffres  a déjà acquis une renommée presque internationale.
Les groupes spéléos venus de toute part plantent leurs tentes au pied des trous et c’est plutôt le bistrot du village qui devient naturellement le point de ralliement des équipes.

Bientôt, Pierre accompagne ses enfants aux Cavottes et il n’en faut pas plus pour aiguiser la curiosité de Guy, Benoit, Bernard et Roland.
Guy: « Je me souviens très bien de cette première sortie avec quelques lampes de poche et notre équipement plus que sommaire »
Chez les Decreuse, la curiosité se transforme rapidement en passion.
Dans les années 70, au fil du temps, les spéléos avaient pris pour habitude de loger chez les habitants, puis dans un local au dessus de la sacristie mis gracieusement à leur disposition, mais la situation ne durera pas
Pierre et Raymonde commencent par accueillir des spéléos chez eux.
Gérard et Arlette se souviennent bien de cette époque
« nous aimions bien Pierre pour son franc sourire, la qualité de son accueil et sa gentillesse »
C’est à cette époque que le GCPM est né.
Rapidement, l’ancienne maison familiale Decreuse (grand mère PIGUET) se réoriente en lieu d’hébergement pour les spéléos
Pierre s’investit et nous accompagne dans le réaménagement du lieu . Maçonnerie, carrelage etc….
Lors d’une manifestation, nous décidons même assez facilement Pierre, Georges et leurs épouses à nous accompagner sous terre au nouveau gouffre des  Ordons (ressaut de 4 et puits de 18m)

Avec la renommée croissante, Pierre et Raymonde prennent en charge la gestion des gites (intendance, réservations, approvisionnent en bois)
Lors des stages et manifestations ils sont toujours présents pour l’organisation des repas.
Un barbecue pour 40 personnes ? çà ne fait pas peur à Pierre
Les milliers de spéléos qui sont passés par là ont tous eu l’occasion un jour ou l’autre de croiser Pierre et son épouse dans leur grand jardin face aux gîtes.

Dans sa 88ème année, Pierre s’est éteint sans complications la nuit dernière chez lui , comme il l’avait souhaité .
Avec ses yeux pétillants de générosité, Il a su transmettre la flamme à ses enfants et petits enfants
A travers eux, son souvenir perdurera.

 

3 réflexions au sujet de « Une histoire de famille ! »

  1. féret

    magnifique hommage à Pierre Decreuse (merci Christophe)

    toutes nos condoléances

    de la part de Franck et Madeleine

    une pensée a la famille pour ce moment douloureux

    Répondre
  2. JAWORSKI

    Merci Christophe pour cet hommage à Pierre Decreuse.
    Nous partageons le deuil de la famille Decreuse et garderons le souvenir d’un homme humble, généreux et tellement agréable.
    Arlette et Gérard

    Répondre
  3. Vincent Schneider

    Merci pour cet hommage. Toutes mes condoléances à toute la famille, les amis, les proches. Quelle triste nouvelle. Je garde précieusement ce petit plan que Pierre m’a fait sur mon carnet topo pour aller aux Ordons !
    Bon courage a tous.
    Amitiés spéléo.
    Vincent Schneider (Speleo Club Aubois / CDS10 / CSR K, Speleo Club Rosnéen / CDS93 / CoSIF)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *