Sortie photo au Chaland

Il y a 2 ans, Pierre BERTI (alors au GCPM), avait réussi à convaincre Jean Noël de l’emmener au Chaland … voir le CR du blog : http://speleo-gcpm.fr/?s=chaland

Jean No avait été conquis par l’intérêt de cette cavité et c’est tout naturellement qu’il nous suggère d’aller y faire une séance photo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous nous retrouvons à 4 spéléos au parking du trou : Jean No, Jacques, Gérard et moi. C’est suffisamment rare pour le noter, Gérard vient de Contrex et il a donc moins de route à faire que nous !

Notre vosgien vient d’acquérir un nouvel appareil photo (Olympus E-M10MarkII) … ce sera l’occasion pour nous de le tester.
Comme on aime bien les défis, on innove par la même occasion avec une technique d’éclairage qu’on ne maîtrise pratiquement pas : On utilisera des flashs télécommandés depuis l’appareil photo (déclenchement + puissance + zoom)
Pour compliquer le tout, c’est une ambiance archi-humide et boueuse qui nous attend !!

Il n’y a plus de « grille de barbecue » sur cette entrée artificielle car le CDS70 a mis en place des buses… du coup, ça ressemble plus à un « puits de jardin » !
En 2 temps 3 mouvements, nous voilà déjà dans le collecteur. C’en est presque déconcertant pour nous qui ne sommes pas habitués à des récompenses aussi faciles.

Le gabarit des galeries est grandissant (et le débit aussi !). On se retrouve rapidement dans « du gros bazar » à 20 mètres sous le plancher des vaches !
Nous avons tous opté pour une garde robe différente en fonction de la frilosité de chacun. Ca va de la Vadé Rétro (Satanas !) intégrale pour Jacques au shorti pour Gérard.
Les mains courantes en place ne nous empêchent pas vraiment d’aller dans l’eau … elle nous servirons peut-être au retour pour nous aider à remonter la rivière.
Nous voilà arrivés au carrefour qui nous propose de sortir de l’eau.
De toute façon, il y a trop d’eau pour continuer dans cet actif qui change d’ailleurs de nom et devient « Rivière Furieuse »

Nous poursuivons donc dans l’ancien actif (devenu semi-fossile). Allez savoir pourquoi il s’appelle « galerie du Bar –Tabac » Mystère ?… Un des explorateurs s’est–il fait taxer toutes ses clopes par des compagnons non prévoyants ?
Bref, les profils de galerie changent et on peut enfin se causer normalement. Quel bonheur de parcourir ces très beaux volumes dont l’esthétisme va crescendo.
Peu avant la Galerie Féerique, nous décidons de casser la croûte. Jean No poursuit sur 200 mètres et nous confirme notre position.
Sachant que le temps passe toujours trop vite en faisant des photos, nous décidons de rebrousser chemin (… il faut en garder pour une prochaine fois !)

Le retour sera donc pèpère en repérant les spots où il est possible de poser nos affaires hors d’eau. Bien qu’habillés différemment, personne ne se plaindra du froid.
Jean No et Jacques vont se montrer très patients et indulgents pour qu’on arrive à sortir quelques belles images.

Un grand MERCI à toi Jean No, on y reviendra !

Guy

2 réflexions sur « Sortie photo au Chaland »

  1. Gérard JAWORSKI

    Merci Guy pour ce reportage de notre excursion souterraine…
    Cette sortie photo « sans filets » est restée très agréable grâce à la patience et la bonne volonté de nos modèles/éclairagistes, merci à eux.
    Une nouvelle sortie photo dans ce très beau réseau haut-saonois, avec comme objectif une longue séance dans la galerie féerique, reste à programmer dès que possible.
    Gérard

    Répondre
  2. Féret

    décu de ne pas avoir pu être des votres
    très beau récit avec de très belle images

    merci pour le partage

    Amicalement

    Franck

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.