Rivière de la Roche à Saint Hippolyte – 16 Juin 2018

Jean Lou avait suggéré, il y a quelques semaines, de faire une sortie spéléo plutôt qu’une randonnée le jour de la soirée « brochettes ». Après un sondage rapide en ligne, nous optons pour la rivière de la Roche de Saint Hippolyte. C’est une cavité maintes fois organisée et annulée à cause de la météo, que Jean Lou connait bien pour y être allé à deux reprises. Cette fois encore, les orages quotidiens des dernières semaines nous font douter jusqu’à la veille.

La météo s’annonce finalement favorable et nous sommes cinq, Julien, Thomas, Jean-Marc, Jean Lou et moi à nous donner rendez-vous au centre de Saint Hippolyte vers les 11h. Juju, prévoyant, arrive avec une bonne heure d’avance. Malgré tout, il nous faudra un bon quart d’heure pour le retrouver dans l’immense centre-ville…

Après un casse-croute sur le parking en bordure d’une route très fréquentée par les motards et les chauffards, nous entamons une longue mais très jolie marche d’approche vers l’entrée.
C’est au frais sous le porche d’entrée que nous enfilons nos combinaisons néoprènes complètes. Certes, on perd en aisance mais nous ne regretterons pas cette tenue tant l’eau nous paraitra fraiche.La rivière est splendide et extrêmement concrétionnée. Nous devons très souvent nous immerger pour passer sous des coulées stalagmitiques. Le passage étroit dans la cheminée est franchi sans problème et marque une différence dans la physionomie de la grotte. Désormais, la rivière ressemble davantage à un canyon souterrain avec toujours d’innombrables concrétions mais surtout des cascades, des marmites et des formes d’érosion sur les parois

Nous ne nous éternisons pas au syphon car une mauvaise odeur nous donne guère envie de barboter dans l’eau.
Le retour s’effectue à bonne allure et en cours de route, nous rencontrons un binôme d’allemands. L’un d’eux, frigorifié ne semble pas trop apprécier la promenade. Il faut dire qu’en plus d’un mauvais éclairage sur un casque de vélo, il ne porte qu’un imperméable et des vestes polaires. Vive le néoprène!
 
Après une bonne bière offerte par Jean-Lou et Jean-Marc, nous entamons la route du retour, heureux d’avoir fait ou refait cette superbe balade. Direction Montrond où nous finirons la soirée avec un succulent barbecue.
Damien

Toutes les photos ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.