Le Beau Thomas !

On l’aura tellement charrié pendant cette sortie photo interclub que le titre du CR était tout trouvé…

 

Nous nous retrouvons donc à 4 spéléos, d’abord à la Vieille Folle pour lui tirer le portrait puis à la Baume d’Echarnoz vers Reugney. (Il y a Pierre DIVOUX et Romain VENOT , tous deux du GSAM ainsi que Thomas et moi-même.

 

 

Cette sortie marque aussi le retour de Romain Venot (du GSAM) dans sa région d’origine et nous nous réjouissons de multiplier les occasions pour s’adonner à cette passion de la photo souterraine.

 

Dès l’entrée de la cavité, l’esthétisme est au RDV avec cette forme ogivale caractéristique.
Je suis déjà venu 4 ou 5 fois faire des photos ici , avec Gérard ou Franck ; du coup, je suggère des angles de vue qui me semblent intéressants.
Le sujet suivant se concentrera sur les cupules présentes aussi bien au sol que contre les parois. On a pas l’habitude de faire des plans rapprochés sur ces formes d’érosion , ce qui rend le challenge excitant.

Nous apercevons un spéléo qui arrive vers nous, c’est Thomas qui nous rejoint ; il vient de la perte amont des Biefs où il est allé donner un coup de main. A partir de ce moment là, c’est lui qui donnera les échelles et je m’improviserai éclairagiste.

 

Nos deux invités semblent ravis de ce studio photo et ils s’en donnent à cœur joie.
J’ai apporté un bateau pneumatique gonflable pour mettre en scène une navigation sur le bassin profond.

Nous devons d’abord dégager pas mal de branches suspendues au fil téléphone.
Vu la turbidité de cette eau croupie, il est inutile de placer des spots dans l’eau …cela ne donnera rien de plus. A force de renouveler les prises avec les 2 appareils, on fini par en sortir quelques unes de bonnes. Pour ce type de cliché, les flashs sont indiqués car il est compliqué pour Thomas de rester immobile dans l’embarcation.

Quelques mètres après le bassin, la galerie a un profil de rêve avec des surcreusements étagés. Pour couronner le tout, une flaque permettra d’ajouter un reflet aux compos. Thomas fait preuve à la fois de patience et d’une grande imagination pour rendre son rôle de modèle créatif et nous ne manquons pas de lui rappeler !!!!

Nous poursuivons encore un peu plus loin pour tenter de mettre en boite ce curieux passage du bénitier. Un bassin profond déverse son trop plein par deux coulées de calcite bombées évoquant des bénitiers. Nous ne sommes pas trop de trois pour assister Romain qui est derrière l’appareil.

 

Le temps d’un casse croûte et nous poursuivons notre route vers un tout autre décor, celui de la Baume d’Echarnoz, Reugney.
La technique du contre-jour reste identique mais là, ce sont les volumes qui changent car on est dans une grande salle ovoïde.
Je suis épaté par la puissance des flashs (il faut dire qu’il y en a 9 en service pour éclairer les lieux.)

 

 

Arrivés aux voitures, il se met à pleuvoir. Romain souhaite voir à quoi ressemble le puits de la Brème à l’étiage car il l’a toujours vu plein d’eau. Avec cette sécheresse, nous ne serons pas déçus.
Voilà une belle journée entre amis qui s’achève. Reste encore le plaisir de voir le rendu des photos devant l’ordi et sur les réseaux sociaux.

 

Toutes les photos de cette sortie   ICI

Guy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.