La sirène & Les Suisses

Nous nous retrouvons ce samedi 12 janvier en compagnie de Thomas et Gauthier à la Baume des Crêtes, avec pour objectif de nous rendre à la salle Domergue et salle des Suisses. Le manteau neigeux, bien présent, m’empêche d’accéder à proximité du gouffre, Gauthier nous emmène en 4*4, parfait !

Alain nous rejoint sur place, l’idée étant de profiter de notre sortie pour descendre une sirène (Image) dans le gouffre sous les Crêtes et d’écouter si nous l’entendons dans la Baume.

Un rapide test est réalisé en surface, pendant que nous nous réchauffons autour d’un café (merci Alain 😉
Nous nous apercevons que la sirène est HS, il ne sera pas possible de faire le test aujourd’hui. Mais ce n’est que partie remise.

Direction la Beaume, donc, avec Gauthier et Thomas qui me laissent équiper. J’en profite pour tester mon nouveau mousqueton de descendeur « freino » flambant neuf (très pratique !) et Gatuhier pour tester le « proto daft punk (qu’il gardera du coup toute la sortie)

L’accès à la salle Domergue est rapidement trouvé; Des chauves souris (pipistrelles probablement) y sont nichées. Nous sommes aujourdh’ui chez elles , et leurs invités, pas question de les déranger.

 

Nous rebroussons chemin et décidons donc de partir directement à la recherche de la salle des Suisses. Je souhaite également prendre ma revanche, étant déjà venu la chercher à plusieurs reprises mais sans succès.

Nous voilà donc tous trois, à l’affût des moindres recoins, boyaux et interstices en tous genres. Après avoir tourné déjà un bon bout de temps, nous arrivons avec Gauthier, après désescalade, dans un passage de plus en plus étroit. Nous sentons que ça pourrait passer, et comme un courant d’air frais (très léger). Le passage est vraiment très limite et la quincaillerie coince.

C’est Thomas qui s’y colle et franchit avec Gauthier l’étroiture « en S » (après s’être débarrassé du descendeur, poignée, etc..) et trouvent « enfin » la fameuse salle ! (il nous aura fallu je pense, plus d’une heure).

Nous cassons la croute à la salle du réveillon et retournons tous les trois à la salle des Suisses. C’est grand! Ici aussi quelques chauves souris et nous nous faisons discrets..

 

 

Au retour, Oh surprise, nous trouvons un passage pour ressortir de la salle des Suisses beaucoup plus simple (plus court et moins étroit)

mais pour le trouver, il aurait fallu que nous cherchions dans les plafond, plutot que dans la trémie.. Ce qui n’est pas franchement évident sur la topo..

 

Sortie rapide du trou (contrainte horaire oblige), et déséquipement par Gauthier

 

=> La fameuse salle mériterait probablement de faire l’objet d’une sortie photo à l’occasion

 

Juju

2 réflexions au sujet de « La sirène & Les Suisses »

  1. Guy DECREUSE

    L’obstination paye !!
    Un beau récit, agréable à parcourir
    Merci Juju !!
    Voici donc une séance photo à programmer, aux beaux jours,
    lorsque les chauve-souris seront sorties.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.