La grotte murée. Cussey sur lison (saison 1)

Sortie desobstruction du 12/10/2013
Grottemurée1

Avec Dom et Jean marie

La météo avait annoncé un samedi exécrable personne ne se sentait le courage d’aller creuser sous la pluie.
Ce matin pourtant, le ciel est bleu.

10 h du matin: coup de téléphone de Dominique :
Il fait beau, on y va ?
Mon épouse Maryse avait prévu une promenade en famille. Elle apprécie très moyen,
Après négociation on coupe la poire en deux, elle nous accompagne à Cussey/Lison d’où elle pourra rentrer à pied à Quingey, et nous ont creusera puisque ça nous amuse tant !

Dominique Watala14 h: on est garé en contrebas de la cavité que nous avions commencé à dégager 15 jours plus tôt.
Presque arrivés au trou, greuu,  Dom a perdu son appareil photo en chemin, demi tour à le recherche de l’appareil photo que nous finissons par retrouver enfin.

Il n’est pas loin de 3h quand nous attaquons enfin la désob.

Il se confirme rapidement qu’il ne s’agit pas d’un mur comme les chasseurs en font parfois pour interdire l’accès d’un trou à un renard ou un blaireau, ce n’est pas non plus des animaux fouisseurs qui ont pu faire cela.
Un mètre de haut et plus, six mètres de long avec remplissage de pierres et d’argile dans la cavité. Cela semble bien être un travail d’origine humaine.
C’est parti !  On continue de déblayer le dessus du bouchon, le crochet de jardinage du Dom et ma barre à mine font merveille et nous arrivons rapidement à dégager un accès de presque 40 cm sous plafond.
Dom qui creuse en pointe commence à voir un agrandissement et une suite possible mais  il reste un dernier passage bas a dégager et  à franchir.  Le ciel lui est passé du bleu au gris puis du gris au gris noir…Mauvais présage…. Dom fait des photos de la suite. Il en loupe une bonne moitié tellement il est excité. On décide qu’il est préférable de revenir plus nombreux une autre foi pour abaisser un peu le sol.
Et puis…. comme on n’est pas des chacals on aimerait bien partager la première en découvrant la suite avec les copains.

Il n »est pas trop tard. Nous profitons d’un ciel encore clément pour rapidement jeter un oeil à une autre grotte murée dans le secteur.
Ici, la murette se compose d’un seul rang de pierres et elle est à demi effondrée. Dom déchaîné s’enfile dans le trou qui est visiblement occupé avec pour preuve un tas de mousse qui fait un lit douillet à un mètre de l’entrée
Il s’agit visiblement d’une ancienne conduite forcée qui étrangement et parallèle au banc de roche recoupée par une faille
Il tonne, il commen ce à pleuvoir, vite il faut vite retourner à la voiture. On y arrive trempés, on file sur Quingey avec un petit crochet par Cessey, pour récupérer Maryse qui marche toujours sous la pluie.

Le montage vidéo réalisé par Dominique :

A SUIVRE

Jean marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.