La Charnière des Biefs

Le début du gouffre des Biefs Boussets est agrémenté d’une curiosité géologique remarquable : Non loin de l’entrée, les strates de calcaire se sont plissées de façon spectaculaire.

La charnière d’un synclinal est la zone ou le pli présente sa courbure maximale. La roche calcaire s’enroule sur elle même et présente cette charnière particulièrement impressionnante.
Autre originalité des lieux, cette formation a été recoupée par un écoulement qui a taillé un passage en son centre.

Avec Gérard et Thomas, nous nous y sommes rendus pour y faire une séance photo. C’est l’occasion pour nous de tester une nouvelle technique « light painting » en utilisant des torches leds (voir article du 18/11/2018)

 

Bien que nous soyons en semaine, nous ne sommes pas les seuls au parking des Biefs. Yvan Binot (Roc’ Emotion) est là également avec quelques stagiaires pour une « formation équipement. »
On taperait bien la causette mais le vent est glacial et nous ne traînons pas pour aller se mettre à l’abri.

Notre mannequin du jour (Thomas) se pare de beaux habits de lumière : une vieille combinaison rose rafistolée qu’Arnaux GOY (GSD) lui a filé !!
….. Heureusement qu’on a photoshop !!

A l’équipement, Thomas nous sort des nœuds qu’on savait même pas qu’ils existaient (chercherait-il à épater le moniteur qui nous suit … ? !!)

On commence la séance par le beau puits d’une dizaine de mètres qui se trouve avant la salle de décantation. C’est un endroit idéal pour faire des contre-jours : la roche est belle.
Gérard est derrière le boîtier. Il se concentre pour essayer d’améliorer la qualité des prises de vues au fur et à mesure qu’elles apparaissent sur son écran.
On se rend bien compte qu’il nous faudra du temps pour apprivoiser cette nouvelle technique car les contrastes obtenus sont tellement subtils.
C’est rarement par hasard qu’on arrive à sortir une belle photo.
Il faut persévérer et rester humble car l’interaction des paramètres est parfois complexe. La preuve en est qu’on peut faire plusieurs séances photo dans la même cavité et on n’en sortira jamais les mêmes images.

Midi doit probablement sonner au clocher de Déservillers …. on sort la soupe alors qu’Yvan nous croise avec ses élèves.

Ensuite, on attaque le gros morceau : cette fameuse charnière.
En prenant un peu de hauteur, on se rend vite compte qu’il y a moyen de prendre davantage de recul, et ce, de chaque côté du ruisseau.
En rive gauche on peut même accéder à un promontoire dominant cette petite salle et utilisant un ancien conduit du cours d’eau.

La finalité est de bien faire ressortir l’aspect arrondi des strates avec cette entaille creusée par l’eau

 

Les résultats sont encourageants. Sur Flickr, 4 de nos photos postées cumuleront près de 100 000 vues ! En regardant un des clichés, un fidèle visiteur y verra même un œuf cassé avec une éclosion de spéléo !!! …. On ne voit ça que sous terre !!!

Un grand Merci à Thomas qui aura généreusement fait don de son corps juvénile en temps que modèle, pour sa patience envers les personnes âgées que nous sommes et ses qualités d’équipeur hors normes !!!

Guy le 16/12/2019

5 réflexions au sujet de « La Charnière des Biefs »

  1. JAWORSKI Gérard

    Une séance photo tout confort avec un modèle/équipeur patient et sympathique…
    La technique du « light painting » en plus de nécessiter peu de matériel autorise un super travail de création.
    Merci Guy pour l’article et le partage 🙂

    Répondre
  2. watala

    Salut Guy .
    A mon gout c’est moins chaleureux , la photo me parait plus froide , moins accueillant , mais l’éclosion de l’œuf reste superbe , une photo qui mérite une plus large diffusion …. Bravo a l’équipe .

    Répondre
  3. JAWORSKI Gérard

    Bonjour Dominique
    Pour ma part j’ai été totalement séduit par la désaturation partielle et le montage proposé par Guy à partir de deux photos de notre séance de jeudi…
    Personnellement j’avais posté sur Flickr une version couleur que j’ai modifié par la suite, car je trouvais que la version de Guy mettait bien plus en valeur l’arrondi… Apparemment c’était également l’avis de beaucoup d’internautes puisque la version couleur à été vue 80 fois et la version de Guy 80 000 fois !
    En photo, il n’y a pas de vérité, tout est effectivement une affaire de goût…
    Amicalement
    Gérard

    Répondre
  4. Christophe

    Wahou
    C’est génial
    Je crois que je vais essayer cette technique qui apporte des contrastes saisissants
    L’effet est superbe .
    Photo a réserver pour une page de couverture bien sur !
    Christophe

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.