Désobstruction dans le bassin d’alimentation du Verneau

Le soufle du DiableEté 2014

Alain et plusieurs autres « fouineurs » nous informent d’un trou au milieu d’une prairie en amont du gouffre de Jérusalem.
Nous nous rendrons sur place et constatons que le trou est fermé par des planchettes. Ca semble donc effectivement connu
C’est petit, mais il semble y avoir un léger courant d’air.

A suivre….

 

 

Hiver 2014/2015

souffle41     souffle51     souffle21

Chacun leur tour, Alain et Jean Lou profitent de la zone enneigée pour faire un tour dans le secteur.
C’est net, il y a un courant d’air !

Alain se charge des formalités d’usage avec le propriétaire pour engager la désobstruction.
C’est toujours plus facile quand ça reste en famille …

 

découvertePrintemps 2015
En première séance,le 7 mars Alain, Dom et Jean Marie réalisent un élargissement de la zone d’entrée. Avec peu de moyens, ils agrandissent rapidement l’entrée sur environ 1m de profondeur pour constater qu’il sont sur un petit cours d’eau souterrain avec un amont et un aval. L’aval est étroit.
le 14 mars, nouvelle séance avec cette fois Alain, Christophe Jacky et Jean Lou.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Des moyens plus conséquents sont mis en œuvre et rapidement l’entrée devient pénétrable.
La progression vers l’aval est gênée par de nombreuses lames, mais on aperçoit à quelques mètres une zone d’élargissement qui pourrait être un puits. L’équipe est motivée. Les déblais sont évacués à la brouette dans un bois pas trop loin.
P3141107 P3141110 P3141136 P3141140
En fin de journée, nous sommes à 2m de cette « salle », mais ca ne sera pas pour aujourd’hui.

Le 21 mars l’équipe se retrouve au complet sauf Alain. Le temps n’est malheureusement pas avec nous .Il commence rapidement à pleuvoir . nous installons un gros abri sur la zone.
P3211184                          P3211182

Dom fait joujou avec sa tablette et pointe le trou sur Basekarst. (merci Zaric)
P3211161
Après quelques brouettes de gravas, plein d’espoir, je m’engage dans le conduit de 0.60 par 0.80 . L’eau coule sur le sol concrétionné et je suis rapidement trempé.
Je prends pied dans la grande salle… 1,50m de haut et 0.80 de section.Ca continue sous mes pieds, mais il va falloir bosser dur car c’est étroit .
P3211172 P3211181 P3211171 P3211170

Jacky s’engage à son tour, histoire d’être aussi mouillé que moi.
Le petit courant d’air est toujours présent.
Nous allons persévérer!
Démontage des équipements sous la pluie avec une température de 6°. Sympa quand on est trempé.
Repli stratégique au gite de Montrond pour se réchauffer.

 

A bientôt pour la suite.. au gouffre de la Brochette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *