Archives de catégorie : Désobstruction

La brochette … suite

P1000737Samedi 13 juin,

Désobstruction à La Brochette.
Didier était venu nous rejoindre accompagné par Thomas (et son frère plus brièvement)

Malgré l’absence d’eau dans le haut du puits, ce qui était d’ailleurs fort agréable, une importante flaque d’eau se formait au fond au fur à mesure où nous vidions le dernier tir.

Après avoir retiré une trentaine de sceaux, nous avons réussi à travailler relativement au sec sans toutefois localiser la suite.

P1000714P1000746

En désespoir de cause nous avons fouillé en direction du gouffre de Jérusalem.

Après une cinquantaine de sceaux, à notre grande surprise, nous avons ouvert la faille qui semble avoir été rebouchée par une benne de terre (présence d’un morceau de tuile).

En s’allongeant de tout notre long dans ce passage « nous avons très vite froid » ce qui matérialise très nettement le courant d’air que nous avons donc retrouvé.

Nous avons décidé d’arrêter là notre séance en raison d’une configuration relativement instable qu’il conviendra d’aménager afin de travailler en toute sécurité.

 

P1000752P1000733il n’est pas possible de définir le volume qui se trouve derrière un bloc qui nous bouche la vue. Mais comme toujours, nous terminons sur un sentiment très prometteur de mettre enfin les pieds la prochaine fois dans une galerie !

 

Les photos ici

 

Alain

Grotte des Essarts – Merey sous Montrond

Suite aux infos de Virgil et Anne Sophie, nous décidons Jean Marc et moi de leur donner un coup de main dans leurs travaux de désobstruction sur le secteur de Merey

.
P6130152La galerie s’ouvre en bordure de doline au pied d’un redan rocheux de 4m environ
Dans leur engouement, nos désobeurs ont déjà tenté de forcer le passage à plusieurs endroits.
Après une reconnaissance de la zone environnante, nous décidons de poursuivre les travaux à quelques mètres de là sur le plateau rocheux.

.
P6130158

Une faille encombrée de blocs semble prometteuse.
Après quelques heures de travail au Bazola, nous sommes à -4m environ .Ça continue vers le bas, mais nous avons promis aux copains qui creusent à Déservillers de les rejoindre en cours de journée.

.

P6130162

On procède quand même à un aménagement bruyant dans la galerie initialement creusée par Virgil car, derrière une étroiture,  il avait aperçu une suite prometteuse.
P6130166
La suite le lendemain par Virgil
Il s’agit d’un puits d’un peu plus de 4 mètres qui débouche sur une galerie. Cette dernière mesure approximativement 40 cm de haut, il y a donc de la désob en perspective si jamais on décide de visiter. C’est vraisemblablement un ancien terrier puisqu’il a des traces d’usures sur les parois et qu’on a trouvé un os à moelle au milieu de la galerie. Par contre on ne sent aucun souffle, ce qui est étrange car il faut bien que la bestiole qui vivait là soit entrée par quelque part.

20150614_1707132Quant à la galerie dans laquelle Christophe a fait des aménagements, nous avons dégagé les gravats, je confirme le souffle d’air frais. La partie en méandre descend nettement, ce qu’on ne voyait pas sur les précédentes photos, mais pour le moment nous n’avons pas eu le temps de nous aventurer plus loin.
A suivre…

 

Virgil et Christophe

La relève assure sec !

Galerie 6Le terrain de jeu favori de Virgile ? Les bois de Merey et Tarcenay
Depuis plus d’un an il transforme les bois en gruyère
(heu… non, pardon, il prospecte)

Anne Sophie n’est pas en reste. et ensembles ils tentent de découvrir  « the réseau »

Samedi dernier , après une désobstruction d’à peine une heure ils débouchent soudain dans une galerie
Un fort courant d’air frais continu se fait sentir. C’est plutôt bon signe
Motivés, dimanche ils retournent pour aménager l’accès  et prendre quelques photos

 

La suite samedi prochain…

Sortie du 6 Juin 2015

Graphique 1Nouvelle séance de désobstruction sous la vieille folle (qui devra bientôt trouver un nom !)

P1000621Nous étions encore 8 pour une séance musclée de dégagement de la galerie.
Pour l’occasion Jean Marie s’était fait accompagner par une jeune collègue de travail , Rémy que nous nous sommes empressé d’embaucher pour tirer des seaux …
Après un quelques m3 de terre évacués (et 3 seaux qui sont passés P1000642de vie à trépas !) tout le monde peut enfin accéder à la suite entrevue il y a 2 semaines.
Ca farfouille de partout. Didier réalise une escalade de 6 à 7m mais çà ne donne rien.
Après la pose casse crôute, nous décidons de nous séparer en 2 équipes.
La première poursuit la recherche du réseau .
La seconde se rend à la Brochette en vue d’aménagements bruyants .

P1000665  P1000659  P1000649  P1000617
A la vieille folle, l’équipe dégage rapidement la suite du méandre.
La bonne nouvelle, c’est que l’on voit sur plusieurs mètres avec un net courant d’air.
La mauvaise nouvelle c’est que le boyau est très obstrué et qu’il va falloir poursuivre le dégagement. Sans zone de stockage,nous devrons évacuer vers l’extérieur … à plus de 30m.
Monorail en plafond, rails au sol ? il faut y réfléchir . Jacky cogite…

Quant à la Brochette, elle se défend comme elle peut. Dès notre arrivée, nous subissons  une lâche attaque de tabanidés (des taons) mais nous résistons courageusement aux piqures.

P1000694 P1000704 P1000696
En fin de journée, après de long perçages, il parait que la terre a tremblé et que de la fumée est sortie du trou           Enfin…. il parait !

Les photos de sous la vieille folle

Les photos à la Brochette

La Brochette – Sortie du 30 Mai

Brochette3

Avec le Dom, nous sommes allé vider après la sortie bruyante  de samedi dernier

– Malgré les moyens musclés, nous le résultat n’est pas à la hauteur de nos attentes
Mais …… l’espoir revient !
Dernièrement, tout était bouché et nous ne savions plus trop ou il fallait creuser

Brochette2     Brochette1

Après 2h de travail acharné nous avons pu apercevoir un minuscule départ plein d’eau, et souffleur d’air frais.

Il n’a pas plus pendant plus d’une semaine, mais il s’écoule toujours un filet d’eau au fond ce qui prouve que le système est actif.

Il persévérer… peut-être avant d’aller à la Vieille Folle ce qui permettrait de travailler au sec et en fin de séance de retourner voir le résultat !

Alain

Désobstruction vers la vieille folle

Sortie du 16 Mai 2015

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’équipe après l’effort !

Au programme ce matin la désobstruction engagée … il y a longtemps sous la vieille folle.
C’est prometteur, mais nous sommes maintenant loin de l’entrée et il faut être nombreux pour faire la chaine et remonter les seaux

– Jean marc veut tester son bras  fraichement rééduqué
– Didier veut prendre l’air, et le site est parfait pour une formation désob d’Alexandre !

P5160114 P5160105
Bon, espérons que le trou ne sera pas occupé par un blaireau (c’est déjà arrivé… )
Jacky, le plus courageux se charge de faire un premier repérage.
C’est bon, il ressort entier… la voie est donc libre

P5160117Dans cette résurgence fossile, en plusieurs séances, nous avons déjà ouvert un méandre sur presque 15m.
Le but de la sortie est simple. Poursuivre le dégagement du bouchon terreux qui encombre la galerie sur 80% de sa section.
Le conduit est assez exigu et certaines zones sont un peu arrosées.
Après des contorsions répétées, nous progressons de plusieurs mètres en matinée.
L’éternelle question se pose . Courant d’air ou pas. Les avis divergent.Dans l’après midi, Jean Lou nous rejoint et donne la main à l’équipe de surface.

P1000316 P1000297 P1000312 P1000304

Vers 17h00, nous progressons toujours bien dans un réseau dont la hauteur se réduit progressivement… C’est pas bon signe !  Le moral baisse. L’équipe se démotive.
Pendant une petite pose, je tends l’oreille et j’entends très nettement de l’eau qui coule et semble résonner dans je ne sais quoi.
Pour aller voir, il faudrait encore avancer de plusieurs mètres.
Nous rassemblons nos forces et tout le monde en met un bon coup. On progresse très vite
Au bout d’une 1/2 heure, il me semble distinguer au loin un réseau qui change nettement de section .

P1000294 P5170134 P1000305 P1000299
Ça grattouille de plus belle !
Arrivé à 1 ou 2 mètres de cette suite, on finit par vider le strict minimum pour créer une étroiture un peu sélecte.
Ça y est çà passe …
P5170144Je me glisse dans la suite et prend pied dans un réseau aux dimensions enfin confortables. Hauteur environ 3 à 4m et ca continue entre des gros blocs devant moi.
A mes pieds en déplaçant 1 ou 2 blocs je vois sur quelques mètres un passage qui devient étroit
C’est avec Didier que je franchis le passage entre les blocs. devant nous

P5170147
On débouche dans une galerie en forme de cheminée. Hauteur au moins 6m.
En face un passage bas qui semble étroit au sol usé par le passage de l’eau et qu’il faudra fouiller attentivement
En haut, devant nous une escalade s’impose pour zieuter un passage qui pourrait continuer .

On laisse ça pour la prochaine fois avec les copains. On profitera de plus de temps pour élargir l’accès final.

Au retour, utilisation d’un « didier-mètre » pour mesurer approximativement le développement du réseau.
J’ai compté 15 didier de 1,75m dans le boyau. + le réseau en première, nous sommes donc à plus de 30m de développement .
Pas mal
Tout le monde est content.

P5160127
Réunion de comité directeur au club le soir avec comme toujours des pizzas commandées trop grosses et que nous avons bien du mal à finir…

Belle  journée
Christophe

Toutes les photos ici

Verneau rends-toi ! Nenni, ma foi

devise franc- comtoise à Haute-Pierre

Petit clin d’oeil à notre devise Franc-Comtoise

Nous étions 3 ce samedi 9 Mai pour une nouvelle séance de désobstruction sur le plateau de Déservillers

P1000134 (1)
Depuis longtemps, Alain souhaite que l’on procède à quelques « aménagements » dans son trou sous les crêtes. Bon ok. On y va
Sur place chacun sait ce qu’il a à faire et tout va vite.
Pressé d’en découdre Alain s’engouffre dans le puits avec le gros perfo et l’impressionnant foret à rallonges qui fait près de 1,50m!
Les câbles électriques sont déroulés, je m’équipe, Dom démarre le groupe….
Essaye encore et encore… rien à faire . Ca ne démarre pas !

Alain nous propose de mettre en oeuvre son groupe 2.2KVA .
On sait que la puissance n’est pas suffisante, mais tout est en place
On ne sait jamais… On va essayer
Stocké depuis longtlemps le  petit groupe electrogène démarre pourtant au 1/4 de tour .
Prudents on fait un essai en surface.
Effectivement, ca manque de pêche et le perfo tourne au ralenti . Pas top du tout
Dom à la bonne idée de forcer le groupe en régime maxi.
Et là, miracle… le perfo tourne super bien …. pendant au moins 5 secondes puis… plus rien!
Je mesure la tension avec le groupe à fond : 450 volts !!! glupps Juste le double de la tension que l’on devrait avoir…

Il est 11h00. Le bilan est peu flatteur un groupe qui ne marche pas et un perfo vraisemblablement grillé… La journée débute bien
On décide ne ne pas insister et nous nous rabattons sur le gouffre de la brochette pour un nouvel épisode de désobstruction

La brochette Episode 3
P1000132 (1)
Rien de bien exceptionnel
On a rien cassé, on a rien oublié, on a pas découvert la suite non plus.
Nous avons procédé à quelques élargissements qui permettront de travailler plus confortablement la prochaine fois

P1000140 (1) P1000141 P1000150 P1000139

En soirée, à la maison, un peu de maintenance a rapidement permis au groupe de redevenir fonctionnel.
Quant au perfo. il fonctionne parfaitement
I’m happy

Bilan de la journée
On a promené le matériel de désob dans la remorque et on a bien pris l’air.

Toutes les photos ici

Gouffre de la brochette – Episode 2

P1000090

Y sont fous ces spéléos


Ca mouille,
ca mouille

ca mouille

Il parait que creuser dans une zone étroite sous une jolie cascade d’eau fraiche rend plus fort ….

Samedi, on était super forts

 

 

Désobstruction du 2 mai 2015 au gouffre de la Brochette.

Etaient présents : Jacky, Dom, Alain, Nicolas. Christophe ayant annoncé son absence mais avait préparé la remorque de matériel.

Au départ, le temps ne s’annonçait  pas particulièrement propice pour une sortie.
Au final, nous avons profité d’une éclaircie prolongée  entre 10h et 16h pour faire une bonne séance.

Comme dit la devise, Dans le Doubs ne t’abstiens pas, fait ton toit !
Donc, par précaution, nous avons installé une bâche  en guise de toit.
P1000113

En fait, ce n’était pas au dessus que ça coulait, mais en dessous
Après les fortes pluies de la veille un petit ruisselet nous attendait au fond.
Après la séance « ça gauge* bien » réalisée par Dom, nous décidons de rendre la zone plus agréable  en détournant le cours d’eau avec une seconde bâche.

(* du patois franc-comtois gauger et qui veut dire mouiller ++)

P1000106Rapidement nous dégageons la faille verticale et extrayons un bon m3 de terre et roche
A la côte -4m, l’utilisation d’un treuil devient nécessaire.

La suite est toujours là, mais la Brochette nous résiste encore un peu

Vu la motivation des troupes, nul doute que nous sortirons vainqueurs de cette bataille.

Pour la prochaine séance, nous ferons parler la poudre.
Ca sera plus convivial si le temps est plus sec…

P1000103 P1000083 P1000084 P1000096
Malgré plusieurs fausses joies, la suite n’a pas été débouchée. Elle semble se situer à la verticale du puits.

A bientôt pour le prochain épisode

Alain et Christophe

Toutes les photos ici

PS: les boites d’accus que vous verrez sur le lien photos sont des équipements fabriqués selon une idée du GSD avec des accus Li Ion. Ces équipements remplacent les accus Hilti  36V à moindre coût pour un poids dérisoire et une autonomie bien supérieure.

Gouffre de la Lave réouvert

Aboutissement d’un long travail collectif

le gouffre de la Lave (ou les Laves) est enfin réouvert.

Topo

Que de pluie cette semaine !
Nous profitons d’une accalmie annoncée mercredi 29 pour une énième sortie désobstruction à la base du P42.
A l’extérieur, les buses d’eau coulent…. On ne va pas retrouver cette eau dans le P42, mais quand les buses coulent, il est bon de na pas traîner à la base du premier puits….

Dans nos belles combinaisons jaunes  nous profitons des rayons du soleilP4290001 (2)
Lors d’une dernière séance, nous avions partiellement dégagé le passage bas qui fait suite au
P42.
Il reste un bon demi mètre cube d’alluvions à dégager
Pendant plusieurs heures, nous nous relayons Jou lou et moi pour sortir des seaux que Jacky vide derrière le grillage posé la semaine dernière.

P4290020 (2) P4290081 P4290004

Nous descendons d’un demi mètre et déplaçons quelques gros blocs
Encore un vérin pour sécuriser la trémie et nous arrivons enfin sur une belle dalle bien lisse

Dans le boyau qui suit, un très gros bloc instable ne nous inspire pas confiance .
Rapidement Jean Lou le pulvérise au bazola (qui fait des merveilles dans cette roche) .
Jean lou est conquis par l’outil.

P4290083 P4290022 (2) P4290015 (2) P4290087

Rapide visite jusqu’au P44 . Tout est ok
Le gouffre est donc ouvert dans son intégralité.

Conformément à nos attentes, après 4h sous la douche, les combinaisons jaunes n’ont pas suffit. Nous sommes complètement trempés.

P4290096

Actuellement seul le P42 est broché. La suite est équipée en spits.
Jean Lou va programmer un sortie de repérage pour poursuivre le brochage jusqu’à la galerie du beau Louis. Avis aux amateurs
Le  second puits est magnifique

Toutes les photos ici

Gouffre de la Lave . La fin … enfin

Après de nombreuses années de travaux le gouffre de la lave rend enfin les armes.

P8181566

 

P4230208

Pour une avant dernière séance Jean Lou et Jacky sont  descendu à la base du P40 pour finir  parfaire la stabilisation de la trémie.
Bravo les gars . Super boulot dans une zone que je sais toujours assez arrosée .

 

P4230194  P4230197  P4230206

Prochaine et dernière séance la semaine prochaine ou ensemble nous rouvrirons enfin de manière pérenne la suite de cette belle cavité .
Le puits suivant est de toute beauté et il mérite à lui seul la visite

P4230214 (2)      P4230209 (3)

Qu’on se le dise! A partir de Mai 2015, la lave sera à nouveau visitable dans son  intégralité