Archives mensuelles : décembre 2017

Gouffre du Brison – Aménagement de l’entrée

SORTIE DU 22 NOVEMBRE 2017

Jacky et Jean-lou

Il y a quelques années au gouffre du Brison, nous avions installé un élément d’échafaudage en travers du puits d’entrée, c’était bien, pratique, solide, et non dégradable, hélas il avait été subtilisé par un chapardeur de passage.

Mais nous l’avions  remplacé par des troncs d’arbres qui finissaient par pourrir.

Plusieurs années plus tard à l’occasion d’une sortie champignons, j’avais retrouvé notre élément d’échafaudage  caché à une centaine de mètres du gouffre, et nous avions décidé de le remettre en place mais en le scellant solidement pour éviter de le voir disparaitre à nouveau.

Au départ nous voulions le remettre à l’horizontale mais le terrain ne s’y prête pas et nous avons eu l’idée de le fixer verticalement ; Option originale mais plus compliquée à réaliser.

Jacky a fabriqué avec son génie habituel des pattes de scellement adaptées et c’est  ce montage que nous avons mis en place ce mercredi.

Nous l’avons testé et c’est pas mal du tout, ça facilite la sortie du puits.

Plus près du bord et plus haut à l’amarrage.

En espérant que cela fera de l’usage et que (presque) tout le monde appréciera les efforts fait pour le bien être des visiteurs.

Jean-lou

Sortie initiation aux Biefs Boussets – 19.11.2017

Avec Sylviane et son équipe « du haut » nous avons déjà repris la spéléo. la dernière sortie date du printemps et elle nous sollicite pour une sortie plus sportive pour ce dimanche
En parallèle, une autre équipe du GCPM a programmé une traversée du Verneau se week-end.
Dans la semaine, Jean Lou est venu équiper les Biefs.
Pour nous, c’est une belle occasion de se faire plaisir tout en rendant services aux copains qui n’auront pas à revenir pour le déséquipement.

Nous sommes 5 avec :  Moi, Jacky, Sylvianne, Pascal et Vincent (un p’tit nouveau)
Le point de rendez vous est fixé sur le parking des biefs, et on retiendra que je n’étais pas le dernier (hihihi).
Le temps est assez moyen et il fait un froid de canard. Le ruisseau coule un peu, mais la perte amont absorbe complètement toute cette eau. Nous sommes donc au sec pour la descente.
J’encadre Vincent durant toute la sortie et je le laisse au maximum se débrouiller seul.
Nous ne nous en rendons plus compte, mais nous employons sans cesse des termes techniques et au début Vincent à un peu de mal avec longes, croll, delta, poignée, descendeur, pédale etc… mais il apprend vite et tout se passe pour le mieux.
Comme le trou est déjà équipé, nous progressons vite et très rapidement, nous arrivons à la salle de décantation, qui était notre objectif (prudent) de sortie.
Tout le monde est en forme et même si Pascal râle un peu (pour le principe), nous nous engageons dans le petit méandre.
Nous cassons la crôute au départ du grand méandre et nous prenons la sage décision de prendre le chemin du retour.
Tout se passe bien. Vincent se débrouille très bien.Dans les puits il prend tout de suite les bonnes positions car il est assez à l’aise avec le vide. Il se concentre sur le manipulations techniques.
Petit arrêt à la charnière qui mérite quelques explications géologiques.
Retour à Montrond pour le lavage du matériel et réintégration.
Vincent est enchanté de sa sortie et se dit disposé à revenir pour d’autres découvertes.

    

Du coup, l’équipe de la presque traversée du Verneau nous doit 1 bière (ou 1 vin chaud selon météo)   

Les autres photos ici

Christophe