Sortie à la voie aux vaches

Vendredi 26
P2260366

Rendez vous au gite de Montrond pour une sortie annoncée depuis longtemps
Nous sommes 5: Jean marc qui était en manque de spéléo, Xavier qui n’est malheureusement pas souvent disponible et les éternels compères Jean Lou, Jacky et moi (Christophe)

P2260327
Dehors il fait froid . La résolution du jour: choisir un trou original mais ou on ne se mouille pas trop. Notre choix se porte sur la voie aux vaches (commune de Gevresin)
Le trou est assez connu car le GSD a longuement travaillé pour une jonction (réussie) avec les Essarlottes ( en passant par le collecteur )

Pas de fiche d’équipement, et la dernière fois que nous y sommes allés, c’était équipé plus ou moins en fixe.
C60, C50, C30, C20 et C16 devraient suffire pour descendre à -91m
On complète l’équipement avec 5 sangles et 40 amarrages

P2260328

 

Sur place il fait encore plus froid qu’a Montrond . Un courant d’air glacial parcours toute la cavité . Sur les premiers mètres de descente, les parois sont de glace !

 

Peu (ou très peu) de spits en tête de puits
Un peu partout il y a des gougeons mâles, ou des restes d’équipement de première
Xavier consomme rapidement les quelques sangles que nous avons faire pour des AN
Bravo pour l’équipement du P17 !
Heureusement, par ci par là de généreux visiteurs ont planté quelques spits (nous en avons vu 6).
P2260336Nous prenons donc pied dans le collecteur avec une réserve de plus de 30 amarrages !
Ambiance pour le moins humide. Le collecteur est en crue.Beaucoup d’eau en suspension
P2260352Nous décidons de remonter un peu. Ca passe partout mais sans l’équipement hors crue certaines zones n’auraient pas pu être franchies.
Une partie de l’équipe s’arrête au niveau d’un affluent.
Xavier et Jean Louis remontent le collecteur jusqu’à la jonction avec les Essarlottes

P2260374

 

Au final un trou « sec » ou j’ai bien fait de mettre des chaussons néo…

un grand bravo aux équipes du GSD pour la désob de ouf

 

 

Les photos de la sortie ici.

Christophe

 

Continuer la lecture

Une invitation à (re)découvrir la Baume Archée.

CaptureMentionnée dans le fascicule « Mes premiers petits pas sous terre dans le Doubs » à la page 11, cette cavité à tout pour plaire. Elle figure également dans le Topoguide « Les belles du Doubs » page 17.

Baume Archée (1)Les gros volumes, les étranges concrétions pendues au plafond, l’ambiance « caverne préhisto » … contribuent au dépaysement des lieux.

Baume Archée (10)Avec Franck, nous y avons installé quelques projecteurs pour la mettre en lumière et tenté d’en sortir quelques clichés.

Baume Archée (9)Nous espérions qu’après cette période pluvieuse, un ruisseau en sorte. Hélas, c’était déjà sec.
Baume Archée (8)Une main courante a été installée juste avant la passerelle en bois restaurée récemment.
A proximité, à voir aussi, la grotte du Tuyau de Poêle.

 

Baume Archée (7)

 

 

Et si vous voulez voir d’autres photos choisies . . .

https://www.flickr.com/photos/73270743@N02/24943615169/in/dateposted/

https://www.flickr.com/photos/francky25/25211465782/in/dateposted/

Guy le 28 février 2016

 

Baume Archée (3)

Baume Archée (5)Baume Archée (4)

 

Continuer la lecture

Virée photo à la Baume du Mont

La Baume du Mont vers Reugney (17)Ayant enfin reçu le cadeau de  Noël de mes enfants (un puissant spot 600 Leds), je soumets l’idée à Franck, Fanny et Roland d’aller l’essayer dans une cavité du secteur.

La Baume du Mont vers Reugney (3)Nous tentons la Baume du Mont en espérant que la neige ne nous empêchera pas de monter.

La Baume du Mont vers Reugney (18)Ca passe, mais pas question de s’éterniser en slip vers l’auto car il y a un vent glacial à décorner les bœufs !

En deux temps, trois mouvements, nous voici à l’abri et décidons de commencer la séance photo par le fond.

Ca me trotte dans la tête depuis longtemps de faire le cliché de la signature de Courbet avec une échelle humaine.La Baume du Mont vers Reugney (7)

Pour se faire,  Fanny monte sur mes épaules. La griffe de l’artiste est à 2,70 m de haut. Pas facile de se caler tous les quatre dans ce petit vestibule mais on arrive quand même à en sortir une de bonne

(.Il y a au moins 4 raisons qui rendent possible l’authenticité de cette signature. .Le peintre avait de la famille non loin de là, à Flagey. C.MILLE dont la signature figure à côté, était parente de G.Courbet. Vu la personnalité de l’artiste, ça lui ressemble assez de placer sa griffe à 2,70 m de haut, pour être au-dessus des autres. Et enfin, on reconnait de suite le style d’écriture qu’on trouve au bas de ses oeuvres.)

La Baume du Mont vers Reugney (12)

La Baume du Mont vers Reugney (2)

La puissance du nouveau spot nous séduit rapidement ; les contre-jour sont d’enfer et donnent de la pêche aux photos. De plus la température de couleur est au rendez-vous : le résultat est beaucoup moins jaune qu’avant. Nous alternons les poses avec nos combinaisons jaune, rouge et bleue. Franck est aux commandes de l’appareil et nous suggère les corrections à apporter.

La Baume du Mont vers Reugney (4)

Au fil de la séance, les éclairages et cadrages se créent sans qu’on ait besoin toujours besoin d’en discuter … nous avons les mêmes idées en tête, ce qui procure beaucoup de plaisir partagé.

 

La Baume du Mont vers Reugney (8)Plus loin, nous croisons un jeune couple du CAF de Pontarlier….  Le Topoguide « Les belles du Doubs » donne des idées de vadrouille. ..

 

Du coup, avec ce nouveau matériel, on pourra retourner  dans certaines cavités qu’on a déjà photographiées car le résultat est très différent.

 

La Baume du Mont vers Reugney (1)La Baume du Mont vers Reugney (15)Dehors, le vent a encore forcit et la pluie s’en mêle….

Vite, tout le monde au chaud !

Une superbe après-midi photo riche d’enseignements.

Guy le 21 février 2016

Continuer la lecture

Formation basekarst à Montrond

Vendredi 12 Février . Gites du GCPM

IMAG0775

Nous étions entre 20 et 30  pour cette réunion GIPEK orientée sur la formation de Basekarst .

En 2015, Haute Saône, Territoire de Belfort et Jura ont décidé de venir nous rejoindre pour une base de données commune et élargie à toute la Franche Comté.
C’est donc sans étonnement, que nous retrouvons nos  collègues des départements voisins.

Les attentes sont très différentes et rapidement 2 groupes son constitués.
Les « nouveaux » font un tour détaillé de l’outil Basekarst avec Emilie en salle du haut
Le reste de la troupe se forme avec Zaric à la recherche et à la correction des erreurs dans les fiches existantes.
A terme, le but est de former des administrateurs de zone qui pourront décharger Zaric de la gestion des fiches à problème.

Fin tard dans la nuit

Christophe

Continuer la lecture

Sortie du 6 Février 2016

Sortie du 6 Février 2016

P2060391

Nous sommes 3 à nous retrouver au refuge, Damien, Jacky et moi (Christophe en soutien logistique).

But de la sortie se tirer sur les bras, objectif Belle Louise.

Arrivés sur place la Belle coule plein pot, donc réfléchissement et nouvel objectif.

Cette semaine, Eric Jeannot m’avait demandé des renseignements sur un gouffre que le GcpmP2060423 avait exploré en 1993, je propose à mes complices  d’aller repérer l’entrée qui se cache au fond des bois, et quand je dis se cache c’est un euphémisme, après avoir tourné en rond pendant 2 h sans rien trouver, nous rentrons au refuge casser la croûte.

P2060383 (2)Là, Damien toujours pleins de ressources, téléphone à Christophe pour lui demander les coordonnées GPS, nous ne disposons que des coordonnées Lambert peu précises. En attendant la réponse du Tof, nous partons faire le gouffre des Ordons où nous n’avons pas mis les pieds depuis un bon moment.

P2060404

Ca a bien changé, de grosses traces de pollutions dues aux lampes à acétylène recouvrent les concrétions, c’est désespérant, on a une grosse envie de revenir avec un karcher pour remettre tout ça au propre. Le balisage est à refaire le cheminement n’est pas respecté.

Cette grotte était si belle, en moins de 20 ans elle a beaucoup souffert.

P2060405

Nous sortons vers 15 h, le message du Tof est arrivé et je propose aux copains de retourner dans les bois à la recherche de ce P…… de trou . On le trouve en 15 mn, nous étions passés à moins de 3 m le matin même, vive les nouvelles technologies !.

P2060418

 

 

 

 

 

Voilà, une journée un peu brouillonne comme il n’y en a heureusement pas trop souvent dans l’année.

Toutes les photos ici

Jean-Lou

Continuer la lecture

Le gouffre Poulerot à Leuziole

Sortie du 8 Février 2016

IMG_20160208_141546[1]

Sam Prost s’est inscrit pour faire l’explo du gouffre berger cet été.

En vue de cette sortie, Il s’est fait un programme d’entrainement et comme je suis libre en semaine il me contacte pour l’accompagner  dans sa démarche.
Xavier exceptionnellement libre ce jour là nous accompagne

But de la sortie le gouffre Poulerot à Leuziole.

Sur place, il pleut et un reste de neige, fond .
Nous nous engageons en espérant ne pas être trop gênés par les ruissellements qui risquent d’êtres importants dans les grands puits.

J’équipe. Le premier puits plein pot est très sauvage avec une très belle arche.

On tombe  sur une dévia en corde qui est en place depuis au moins dix ans toute moussue et qui a gentiment étranglé le sapin sur lequel elle a été posée.

Nous empruntons une galerie entièrement désobstruée (travail de titans chapeau les inventeurs).

Arrivés au P 50, Xavier équipe, puis dans la foulée , nous nous engeagons dans le  magnifique P 65.
Nous nous retrouvons les trois au fond où nous repérons la suite qui continue par un boyau bien boueux.
Xav remonte, je le suis, Sam déséquipe.
Nous nous faisons rincer par des cascatelles qui diffusent dans ce très beau puits.

Je déséquipe la suite. Au sommet du P 50,  Xav me montre la chauve-souris la plus fainéante du monde. Elle est étendue de tout son long dans une faille et dort comme dans un lit.

Sortie et changement rapide pour se retrouver dans des habits secs et chauds.
Retour au refuge du Gcpm pour un casse-croûte bien mérité, accompagné d’une bonne bière
apporté par Xavier.

Un très beau gouffre à faire découvrir aux copains.

J-lou

Continuer la lecture
Fermer le menu