Un petite dernière au Brizon

P3060101Un petit message sur la liste spéléo du GCPM pour lancer une sortie ce mercredi 30 décembre. avec RDV  à 9h30 à Montrond
….
J’arrive avec le minimum légal de retard (9h35) et je suis acceuilli par Jean Louis dans son plus grand sourire .
– Tu es tout seul Jean lou
– oui
– ahh, dommage j’avais cru que Jacky viendrait aussi, et puis j’avais quand même fait un p’tit message sur la liste GCPM pour annoncer la sortie .
– Ecoute, ton message, je ne l’ai pas reçu, mais Jean Marc m’a appelé pour me préciser que j’avais une sortie de programmée pour ce mercredi….
– bizarre, j’ai pourtant fait une annonce de la sortie sur la liste spéléo du GCPM
– oui, ben… tu t’es planté mon gars et tu as écrit uniquement à Jean Marc.
Heureusement qu’il m’a appelé sinon ce matin tu serais tout seul pour ta sortie …
…. léger sifflotement de ma  part….

Bon nous sommes 2… et il semble donc qu’il n’y aura que nous
L’objectif proposé (Pré rond) doit être revu à plus simple en raison d’un nombre de participants réduit

Ce sera donc une sortie sportive au Brizon

Pas grand chose à dire.

P3060116Entrée vers 10h00 et sortie vers 13h30 .
Le fond est très sec ( pas arrosé), mais le départ du méandre est complètement en voute mouillante
PC270095 (2)Il doit y avoir un bouchon un peu plus loin car habituellement, en période sèche, le méandre reste praticable sans se mouiller (du moins dans sa première partie)

Les grands puits sont  de toute beauté
Il faudra vraiment revenir avec nos photographes Guy et Franck afin  mettre en valeur ce gouffre et ses splendides verticales

Promis, cette fois… je ne me tromperais pas

Christophe

(image d’archive)

Continuer la lecture

Les Gratteris – Sortie du 27 décembre 2015

PC270117

PC270119PC270095 (2)Nous nous retrouvons à quatre au refuge, Anne Sophie, Virgil, Jean-Marc et moi.

But de la sortie évacuer une partie des toxines accumulées pendant les fêtes de Noël (merci père noël). Donc gouffre du Naud aux gratteris.

PC270070Excellente surprise, le gouffre est équipé en fixe, pas besoin de sortir nos cordes, toujours ça de gagné sur le nettoyage du matos, merci les nyctalos.

Nous attaquons par l’aval, joies du méandre dans lequel Virgil paume sa poignée jumar que nous aurons la chance de retrouver en ressortant.

Visite jusqu’au No Way et retour.

Ensuite l’amont, pareil tout équipé, nous passons l’étroiture et remarquons une corde qui se perd dans les plafonds. Nous en profitons et nous voilà à visiter un réseau bien labyrinthique dans les hauteurs, superbe, avec de magnifiques formes d’érosion, apparemment par endroits très proche de la surface, présence d’ossements et de morceaux de bois.

PC270079 (3) PC270096 PC270080 PC270123

Ce gouffre est un magnifique réseau d’initiation et d’apprentissage pour spéléos déjà autonomes sur cordes.

Retour en surface sous un beau soleil

Une excellente sortie donc.

Jean-lou

Toutes les photos ici :

Continuer la lecture

Sortie du 5 décembre 2015 au fou fou

PC050819

Nous retournons au fou fou, Christophe, Jacky et moi, pour terminer les travaux que nous avions entrepris 3 semaines plus tôt.

Arrivé au passage étroit Christophe s’attaque à la tâche et commence à dégager les blocs.

Les parois sont très fissurées et partent par plaques, de très gros morceaux tombent dans le puits. 1 h plus tard, il arrive à de la roche saine et nous pouvons replanter un spit supplémentaire sur l’équipement déjà existant.

Jacques Fourneret vient nous rejoindre au moment où nous entamons la descente du dernier puits.

A la base de celui-ci, Christophe et moi sommes un peu déçu de la taille de la salle. D’après la topo que nous avions, nous nous attendions à quelque chose de plus imposant.

PC050834  PC050852 PC050859Le sol est très chaotique sans réelles traces de passage, on a presque le sentiment de faire de la première.

On se rend vite compte que des passages entre les blocs parfois instables mènent à de très beaux volumes, parfois très joliment concrétionnés. C’est un véritable labyrinthe avec une multitude de passages.

PC050890Nous finissons devant une voute mouillante où des travaux d’agrandissement sont nettement visibles.

Jacky et Christophe reviendront faire une topo précise, avec des moyens modernes.

Je leur souhaite bon courage vu la complexité de l’endroit.

PC050898Retour au refuge et nettoyage du matériel qui en a bien besoin. Il faut dire que nous avons bien « tiaffé dans le gouillat » comme dirait un franc comtois.

Jean-lou

 

Toutes les photos ici

Texte par Jean lou

Continuer la lecture

Grotte du Moine n° 2 , Mouthier Hautepierre

Grotte du Moine n° 2 (3)Après un repérage photo des falaises du Moine et une invitation adressée aux membres du GCPM, nous voici à pied d’œuvre pour une éventuelle première.

Grotte du Moine n° 2 (2)Seul Alexandre FOULC a répondu au mail. Du coup, je convie Gauthier à se joindre à nous.

Grotte du Moine n° 2 (5)Une cavité repérée à l’ouest du belvédère n’est en fait qu’un abri sous roche. Nous nous rabattons de suite de l’autre côté des points de vue pour reconnaître le second trou.

 

Grotte du Moine n° 2 (6)Alexandre est guide spéléo et canyon. Rompu aux techniques de descente sur corde, il accepte volontiers d’équiper les verticales.

Ca parpine pas mal et il doit évacuer les pierres instables en même temps.

Grotte du Moine n° 2 (7)Au bout d’une petite demi-heure de purge, d’élagage et plantage de pitons, il nous invite à le rejoindre.

Cette fois-ci, notre prospection est payante. Nous nous retrouvons devant une vraie grotte à l’entrée ovoïde, style conduite forcée.

A peine entré, on se relève dans une diaclase perpendiculaire puis la galerie prend à nouveau un profil d’ancienne galerie active avec de belles formes d’érosion.

Grotte du Moine n° 2 (8)Après un virage à gauche, notre progression s’arrête d’un coup devant un pincement du conduit.

La formation de cette cavité doit être très ancienne, à une époque où la Loue était beaucoup plus haute, peut-être même souterraine.

Les montagnes avoisinantes devaient également être bien plus élevées.

 

Topo grotte du Moine n°2Une topo sommaire est levée sur le champ et totalise une vingtaine de mètres de développement.

 

Grotte du Moine n° 2 (10)Une après-midi bien agréable qui aura été également l’occasion de sympathiser entre nous.

Guy le 12 décembre 2015

Continuer la lecture

Visite organisée à la Baume d’Echarnoz – Reugney

Baume des Charnaux (8)

L’origine de cette visite remonte au printemps dernier avec la découverte de charognes de moutons au pied du puits d’entrée.

Benoit prend alors contact avec Dominique Bérion, maire de Reugney pour faire le signalement.

L’idée est de profiter de l’occasion pour sensibiliser la population à la protection du milieu souterrain.

La date est fixée au 11 novembre. Les habitants du village sont informés de l’évènement avec une invitation dans leur boite aux lettres. Une trentaine de personnes répondent présent.

Baume des Charnaux (6)Baume des Charnaux (1)

Benoit, Jacky et Jean Lou viennent la veille pour aménager l’entrée, installer une échelle fixe dans le puits et mettre en place l’éclairage.

 

Le jour « J » , il fait un temps magnifique.

L’ambiance est joyeuse. La gent féminine est très bien représentée ainsi que les enfants.

PB110806

Jean Lou est aux commandes pour les manœuvres dans le puits tandis que Jacky et Guy équipent les participants. Christophe et Alain réceptionnent en bas de l’echelle et Benoit conduit les visites à travers la salle.

PB110836 PB110817

Les nombreux projecteurs magnifient les volumes de cette cathédrale souterraine. De plus, la cavité a un intérêt historique puisque des containers de parachutage y ont été cachés pendant la seconde guerre mondiale.

Jean François Guinchard, habitant de Reugney nous raconte:
Merci de nous redonner l’occasion de descendre dans ce trou cher à la mémoire de mon père à l’origine de groupe de résistants du maquis de MAILLOT;
Je précise que ce sont 7 parachutages qui se sont déroulés sur la côte de REUGNEY de mai à août 1944, matériels et hommes  parachutés sur le secteur de la « COMBE AUX BERGERS »  située à l’est du belvédère du TEMPS, environ 800 à 1500 m, terrain balisé par des feux entre 1h et 3 h du matin,  l’ensemble du matériel parachuté était récupéré puis caché dans divers endroits du village avant distribution des armes et autres marchandises , les toiles de parachutes on servi de tissu pour confectionner des habits ( ma mère s’est marié en 1945 en  robe de toile de parachute)
Les containers vides ont été dispersés dans plusieurs trous grottes et failles du secteur entre AMATHAY, REUGNEY et GRANGES MAILLOT

PB110837PB110847

 

Après une bonne heure passée sous terre, nos spéléos d’un jour sortent ravis du trou.

 

 

Il n’y a pas de topographie connue de la cavité. Christophe et Guy profitent de l’occasion pour en faire un relevé précis.

Plan
Vue en plan
Coupe
Vue en coupe

Avec plus de détail sur la topographie complète du gouffre disponible ici

Entre la voute et la route, l’épaisseur de roche est de 1,20m …
Nul doute que vous y penserez en empruntant la départementale 32 !

Toutes les photos de la journée sont ici

………………………………………………………………………………………………………………

 

Continuer la lecture
Fermer le menu