Gouffre de la Lave . La fin … enfin

Après de nombreuses années de travaux le gouffre de la lave rend enfin les armes.

P8181566

 

P4230208

Pour une avant dernière séance Jean Lou et Jacky sont  descendu à la base du P40 pour finir  parfaire la stabilisation de la trémie.
Bravo les gars . Super boulot dans une zone que je sais toujours assez arrosée .

 

P4230194  P4230197  P4230206

Prochaine et dernière séance la semaine prochaine ou ensemble nous rouvrirons enfin de manière pérenne la suite de cette belle cavité .
Le puits suivant est de toute beauté et il mérite à lui seul la visite

P4230214 (2)      P4230209 (3)

Qu’on se le dise! A partir de Mai 2015, la lave sera à nouveau visitable dans son  intégralité

Continuer la lecture

Une nouvelle entrée pour le Verneau ?

30  L’équipe désob est bien décidée à en découdre avec ce trou souffleur à l’extrême amont du Verneau.
Dans les séances précédentes, nous avons dégagé un trou souffleur.
Après une progression basse sur quelques mètres, nous débouchions sur un petit puits obstrué par des blocs calcifiées.
La zone d’accès était particulièrement exiguë.
Après une localisation sommaire en surface, nous décidons qu’il sera plus aisé de travailler en créant un nouvel accès au droit de ce puits

18 Avril. Après des jours de pluie, l’équipe se retrouve sur le parking de l’ancienne ferme de la Broche. Grand beau temps .
Suite à des mesures … scientifiques  (baguettes, pendule puis finalement relevé topo) nous décidons de creuser à environ 6 m de l’ancienne entrée.
P4180003
Nous réalisons quelques sondages avec de grandes tiges de fer en espérant déboucher dans le puits. mais c’est en vain. Il semble que la tête de puits soit plus profond que prévu

P4180009  15Après de nombreuses mesures, nous nous décidons. C’est là.
Nous  engageons le creusement en pleine terre. Trou de 1m x1m
A plus d’un mètre de profondeur (donc plusieurs heures plus tard, l’espoir faibli car nous ne trouvons aucun signe de puits proche
Vers 15 h 00 nous réalisons un nouveau sondage .
Il faut essayer là dit jean Marie .
Je plante la baramine et l’enfonce en terre  sur 20cm puis…. Juste le temps de la retenir …
Elle s’engouffre de tous ses 1m 50 dans le sol .
OLYMPUS DIGITAL CAMERA  P4180017

On, y est!
Moral au beau fixe.
Tout le monde veut creuser !
Nous finissons par complètement dégager l’accès au puits .
Nous sommes pil poil à l’aplomb

Nouvelle entrée…. engage le rebouchage propre de l’entrée historique
Adieu le gouffre du diable. Bienvenue au gouffre de la Brochette

04  OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Il commence à se faire tard, mais nous ne résistons pas à entamer la désobstruction du fond
Ca ouvre dans tous les sens !
On voit la suite sur quelques mètres….
Il faut maintenant s’occuper de gros blocs.
Le bazola doit entrer en oeuvre, mais il est déjà 19 h 00 …
39
Nous balisons la zone en plantant quelques piquets de pâture complétés par un peu de barbelé
C’est sur, nous allons revenir très rapidement !

Excellente journée pour tout le monde

Continuer la lecture

Visite insolite du puits de la citadelle à Besançon

Oyé Oyé,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
C’est le plus grand !

Dans la catégorie puits creusé à la recherche d’eau, il semble que le puits de la citadelle de Besançon surpasse tout ses concurrents !

Il deviendrait officiellement  le plus profond de France
(dixit Est Républicain)

 

 

 

 

La suite par Jean Lou

A la suite d’une sollicitation du CDS, rapport à l’étude du puits de la citadelle par Paul Courbon  80 ans, je me rends sur place le mardi après-midi 14 Avril  pour aider (sous la direction de Manu) à l’équipement en prévision des descentes qui doivent se faire le Lendemain.
P4140020 (3) P4140041 (2)

Nous en profitons pour faire des essais de ventilation avec une gaine souple, cela se révélera positif.

Mercredi Xavier Blanchard vient nous rejoindre avec Alex Foulc.

P4150067  P4140014

La première descente est effectuée par Xavier et Alex. Ils étendent  une mire  blanche sur le sol puis ils l’éclairent avec leurs lampes. cela permet à Paul resté en surface et équipé d’un lasermètre de viser précisément  le fond, 118,20 cm moins 1 m de margelle de puits soit 117,20 cm.

2ème descente, Arnaud Goy accompagne  Paul qui prend toutes les mesures nécessaires à son étude et remonte tranquille au jümar, chapeau le gars il m’a bien impressionné.

P4140053   P4140064_01 (2)

Ensuite c’est mon tour, après quelques hésitations (je l’avoue), je descends avec Xavier.
arrivés au fond, Alex nous rejoint. Sa mission: faire des prélèvements à mi puit d’argile et de roche en vue d’une étude géologique. En attendant nous grattons le fond et récupérons de la monnaie jetée là par des touristes.

Après 20 mn de remontée, (oui quand même) nous déséquipons et allons boire une bière bien méritée
Si les touristes étaient plus généreux, nous aurions pu en boire  2 …

Encore une bonne expérience originale avec une bonne équipe et un sacré personnage Paul.

P4140026 P4150096  P4150065  P4150074 (2)

Jean-lou

Toutes les photos de Jean Lou ici

Continuer la lecture

Miroir, ô mon beau miroir

Au hasard de recherches faites sur Internet, Franck et moi-même sommes tombés sur une cavité « hors normes » proche de Saint Claude.
Les photos rattachées aux articles trouvés sont époustouflantes par leur côté inédit.
Il ne s’agit pas de concrétions extraordinaires, ni de puits fantastique et encore moins de lac souterrain.

Mais alors, c’est quoi ?

Le descriptif qui en est fait dans le tome 2 de « Spéléo dans le Jura » ne peut nous laisser ….. de marbre :

« « Ici, on flirte avec le surnaturel !

Face à la perfection géométrique du miroir, le premier explorateur a cru un instant découvrir les vestiges d’une civilisation extraterrestre….

Cette anecdote peut porter à sourire mais elle traduit bien le côté exceptionnel du phénomène. Cette curiosité est née sous l’effet des pressions fantastiques qui accompagnent les mouvements tectoniques. Le miroir résulte des frottements engendrés lors du déplacement latéral des deux compartiments d’une faille.  »

C’est donc avec enthousiasme qu’hier, nous nous sommes rendus sur les lieux  pour voir ça de nos yeux et essayer d’en tirer quelques clichés ….

(Il suffit de cliquer sur la première photo et de faire défiler.)

Lésine du Miroir vers Saint Claude (1)Lésine du Miroir vers Saint Claude (2)Lésine du Miroir vers Saint Claude (3)Lésine du Miroir vers Saint Claude (4)Lésine du Miroir vers Saint Claude (5)Lésine du Miroir vers Saint Claude (6)


 

Continuer la lecture

Moulin des Iles en inter-club

P1030662 Jeudi 09 avril , Arnaud Goy (GSD) , Alex Foulc (SCMO), et moi (GCPM), nous avons visité la rivière souterraine du Moulin des îles .

La sortie demande un minimum de préparation quand on ne connait pas.
Zone de parking limitée, cheminement a trouver dans la champ puis dans le bois . Une courte remontée du cours d’eau permet enfin d’aboutir dans le porche d’entrée.
Le site sauvage à proximité de la loue est magnifique.
P4090004On attaque tout de suite la partie aquatique. Au départ, le plafond est assez bas et la progression se fait à quatre pattes .
Ensuite le plafond se relève progressivement Nous poursuivons notre visite dans un méandre haut de 3 a 4m pour une moindre largeur .
A plusieurs reprises des ponts (ancien gours) entrecoupent la galerie. Il faut les franchir avec plus ou moins de facilité.

Rapidement, pour moi, la rivière devient une course de haies . Avec mes 90kg j’ai du mal a suivre ce parcours d’obstacle , A force de m’attendre, Arnaud et Alex sont à la limite de la calcification.
P1030689 P4090046 P4090025

Après 550m de progression, par manque de temps, nous faisons demi-tour un peu après la galerie sup. (ouf….. ). Pour la visite je conseille s’équiper simplement d’un bas de néo de faible épaisseur (3mm maxi) car la progression est plutôt sportive et un coup de chaud arrive vite .

Malgré la progression écourtée par le temps, la sortie fut agréable

Les photos sur piwigo ici

Dom

Continuer la lecture

Sortie aux Ages de Loray et aux Ravières

Samedi 4 Avril 2015

P4040004A force d’aller à la  pêche aux équipiers (le plus souvent négativement) j’ai réussi à en attraper un.
P4040013 (5)P4040044 (2)Damien n’avait pas fait de spéléo depuis l’AG et c’était son retour ………..

Rencard habituel au refuge.  Vu la météo capricieuse, nous partons pour faire les âges de Loray,.
Nous passons à la mairie pour emprunter la clef ; un vrai coup de bol, la secrétaire est encore là à 11h00 alors que la mairie ferme à 10h00. Très bon accueil de la part de cette charmante personne.

Petit casse-croûte rapide sous un léger crachin et en route.
la porte est fermée par un verrou et un cadenas.
Pas de problème avec le cadenas, par contre pour le verrou, il faut se munir d’une pince car il est tout rouillé (merci JL GERAL pour l’avoir signalé sur le blog SCV).

Damien équipe et descend, je m’engage à mon tour et je suis toujours aussi surpris par la taille et la hauteur. C’est vraiment un gouffre atypique.

Retour en surface sous une pluie fine et direction les Ravières.

P4040058 (2)

P4040062

 

 

 

Sur place un équipement est installé et on entend des voix et des bruits de quincaille. Damien demande si l’on peut descendre sur l’équipement mais on lui répond non, car ils remontent.

En attendant nous nous abritons tant bien que mal sous des arbres proches car il pleut de plus en plus et il ne fait plus chaud du tout.

Surprise ce sont les collègues du SCVesoul qui s’extraient du trou.

Comme ils sont pas mal mouillés ils ne trainent pas trop et nous nous dépêchons de descendre pour nous mettre au (plus) chaud.

Après une visite dans ce magnifique trou (voir les photos de Guy Decreuse), nous nous changeons au bord de la route non sans avoir attiré l’attention de la gendarmerie locale qui pensait que nous étions en panne.

Toutes les photos ici

Jean-lou

Continuer la lecture

Sortie aux Cavottes avec Benoit Decreuse

P1000356.JPG

  • Les participants :
    – Ils venaient du Plateau d’Amancey et de la Vallée de la Loue.
    Un papa (Tony) et ses deux enfants (Constant et Joseph),
    Une maman (Sandrine) et ses deux enfants (Constant –mais pas le même que le précédent- et Jeanne),
    un jeune (Romain),
    et Benoit pour l’accompagnement.

La fine équipe

  •  Le but de la visite :
    La Galerie Sud des Cavottes jusqu’au P20, avec pique-nique sous terre.
  •  La surprise :
    Le lapin et les œufs de Pâques en chocolat étaient au rendez-vous… et oui, les cloches avaient fait un petit détour par là
  • .Ca va l'appétit    Tu m'en donne de ton lapin
  •  En conclusion :
    Une belle journée et surtout une super découverte pour les participants, dont les deux plus petits n’ont que 7 ans

Toutes les photos:
http://speleo-gcpm.fr/piwigo/index.php?/category/10

Benoit Decreuse

Continuer la lecture

Dom et Alain en action lundi de Pâques

Ils ont passé l’age de chercher des œufs  un lundi de Pâques !

Sous Cretes 4

 

Un rendez-vous était donné pour une désobstruction à Déservillers.
Nathanaël et son fils Clément au final n’ont pas pu venir  Le groupe de travail se limite donc à 2 personnes !  (Dom et Alain).

Histoire de ne pas avoir fait le déplacement pour rien, nous décidons de faire le tour des « chantiers » en cours et autres potentiels dans le secteur.

 

 

  • Sous Cretes 1Gouffre sous les Crêtes. Le remplissage de terre est totalement vidé. Une séance assourdissante est nécessaire pour travailler et descendre facilement autour d’une concrétion et au-dessus de ce qui semble être un méandre.
    Un pointage GPS des entrées du Gouffre sous les Crêtes et de la Baume des Crêtes indique une distance de 71 mètres ce qui est supérieur à ce qu’imaginait Alain (65 mètres). Il probable que le tracé du Verneau dans ce secteur soit décalé par rapport au report de surface de la Basekarst car l’entrée de la Baume des Crêtes parait mal positionnée.
  • Sous Crets 3Perte active dans le secteur…. En moins d’une heure nous avons localisé le départ d’un puits à la droite de la perte. Paroi et plafond stable et en pleine roche, désobstruction facile à condition d’être minimum 3 personnes. Très Très prometteur……..
  • Nous avons exploré le réservoir en pierre de la source de Déservillers au centre du village. Après un long cheminement dans un magnifique aqueduc avec plusieurs virages dans une très jolie construction en pierre, Dom constate que la résurgence est impénétrable.
  • résurgence du Fontenis (2)Dans la foulée, nous avons poussé la porte de la source aménagée au village.
    Le passage au départ est très étroit sur un mètre. Il semble qu’au fond une galerie se dessine en pleine roche sur 6 mètres. Depuis l’extérieur il est difficile de se faire une idée mais ça semble très prometteur

Donc beaucoup potentiel dans le secteur.
Nous avons bon espoir que l’une ou l’autre nous livre ses secrets dans les prochaines séances.

Alain et Dom,

Continuer la lecture
Fermer le menu