Sortie à Baume des Crêtes 28.12.2013

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le temps est …pourri.
Nous avons donné rendez vous aux valeureux spéléos qui voudront  bien faire une dernière sortie pour 2013.

Peu de monde au rendez vous. Jean Lou, Jean Marc et Christophe ont répondu à l’appel.
Tout dernièrement, nous avons déjà fait des sorties à Vauvougier, La Légarde, et Ouzène. Par ce temps, il y a aussi Baume des Crêtes, ou encore la Chenau….
Bon, va pour Baume des Crêtes.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA



Nous arrivons à Déservillers sous une pluie accompagnée du vent presque  habituel.
Le vestiaire de foot sera notre refuge le temps de s’habiller et de casser la croûte.
Un arbre est tombé dans l’entrée. Pour équiper, Jean lou se fraie un passage dans les branchages.
Ça arrose dans le P40, mais l’équipement broche est bien placé. Nous ne prenons pas une goutte !
Enfin sous terre !  Il fait bon .
Ça  glougloute de partout . L’ambiance est sympa avec des cascatelles dans l’éboulis

OLYMPUS DIGITAL CAMERA                              OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA                              

Un ruisseau emprunte le parcours habituel dans l’éboulis pour se perdre à son pied.
La salle du reveillon est parfaitement sèche. Nous engagons la descente dans la trémie et retrouvons rapidement le bruit de l’eau sans jamais la voir jusqu’à la salle des Dôlois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa suite devient plus mouillée. Nous retrouvons une magnifique cascade au pied du P15. Ensuite, ambiance aquatique. Il y a beaucoup d’eau dans la galerie des chinois . La progression se fait en opposition.
Un passage un peu plus bas nous engage a stopper là si nous ne voulons pas finir dans 1 bon mètre d’eau.
Pas de regrets, nous n’avions pas pris l’équipement pour aller plus loin.
Bilan: Belle ballade avec Jean Lou qui connait le réseau comme personne !

Retour vers la surface. La progression est rapide. Nous retrouvons le ciel bleu (gris) vers 16h00.

Petite escapade vers le gouffre de la Baume sous les Crêtes à 50m en contrebas pour voir ou en sont les copains dans leur désob acharnée.
A vue de nez le dénivelé est maintenant de bientôt 10m!!  Pas mal !
Dire que nous avons commencé par une minuscule fissure horizontale dans la falaise.

Des traces d’érosions témoignent d’un fonctionnement en perte dans un lointain passé.
A quand la jonction avec Baume des Crêtes ?
A suivre …

Continuer la lecture

Séance du 7 12 2013 à la Lave. Montrond le Château

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Par Christophe et jean lou

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après notre repérage du matin secteur Avanne, nous décidons d’engager une petite séance de désobstruction à la Lave.
Lors d’une dernière séance de « réaménagement » nous avons constaté que la trémie a traverser pour accéder à la 2ème grande verticale était potentiellement dangereuse.
Avec jean Louis, nous engageons une séance de perçage et minage qui permettra de faire écrouler ce chateau de cartes constitué de gros blocs très mal stabilisés.

La pluie de ces derniers jours ne gène pas la progression verticale dans le premier jet de 25m environ, mais dans la seconde partie, le puits commence à être bien arrosé.OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous allons « travailler sous l’eau !
1 petite heure sera nécessaire pour tout mettre en place. Nous remontons complètement trempés.

Mise en place d’un panneau informant de ne pas descendre pendant quelques jours….

Continuer la lecture

Désobstruction de pertes secteur Avanne

Préparatifs

Sur les conseils avisés de Jean Louis Thollon, nous nous retrouvons chez lui le 7 décembre.

Les éternels désobeurs sont présents: Jean Marie, Dom, Christophe. Il manque Jacky que nous aimerions avoir plus souvent auprès de nous. Il faudra faire rapidement car Dom et jean Marie doivent partir en fin de matinée pour une réunion de ligue. Jean MarieNous nous rendons rapidement vers la première perte. Elle est active, mais il est facile de détourner provisoirement l’eau qui s’y engouffre. Il s’agit d’une perte terreuse mais la suite est en pleine roche . Il s’agit d’un puits de 3m environ. Nous recalibrons l’entrée un peu étroite. Jean louis descend. Il y a une suite, mais c’est bas et ca semble étroit. Je descend à mon tour pour franchir ce passage. Après quelques mètres j’aboutis dans une petit salle basse 2x3m et hauteur 1m .

Au plafond une cheminée qui n’est pas loin de communiquer avec l’extérieur. La suite en méandre est très étoite . Le sol est jonché de gros ossements de chevaux (certainement des chevaux de trait). Plusieurs animaux ont fini ici. Le charnier est assez ancien. Je remonte l’éboulis d’ossements puis escalade la zone d’entrée. Pas très engageant pour une désob !

      

Quelques centaines de mètres plus loin nous visitons une autre perte. Le gouffre débute par une petite desecalade dans les blocs.

      

Nous prenons pied dans un cours actif de forme oblongue hauteur 60 à 80cm Je rampe un peu et après quelques mètres, le plafond se relève. Je prends pied dans un joli méandre assez confortable ou l’on tient debout.

Malheureusement, au bout de quelques mètres le méandre se resserre et j’ai beau forcer, ca ne passe pas . Nous reviendrons avec des moyens plus appropriés En sortant, nous remontons le cours d’eau jusqu’a la source. De la source à la perte, il y a à peine 100 mètres !

Toutes les photos ici

La vidéo ici

Continuer la lecture

A la découverte des milieux karstiques

Samedi 16 novembre Dominique Watala à participé à une formation « A la découverte des milieux karstiques

Extrait du compte rendu de Rémy Limagne:
Rémy Limagne, président du Comité départemental de spéléologie a entamé la journée en salle par une approche didactique du fonctionnement du karst. Dès 11h, Michel Menin, spéléologue depuis 30 ans, a pris le relais sur le terrain pour illustrer le fonctionnement et surtout la vulnérabilité du karst.

Plusieurs sites ont ainsi été visités :

  • L’exsurgence du Gour Bleu (Fontenu)
    Petit cours d’eau d’à peine quelques centaines de mètres, qui se jette dans le lac de Châlain, son parcours souterrain se développe sur près de 5 km depuis les lacs de Narlay et du Vernois, recueillant également les eaux pluviales du plateau de Saffloz à travers l’important réseau karstique qui le caractérise comme…
  • Le gouffre de Prévalot (Fontenu)
    Gouffre en contexte forestier aujourd’hui clôturé pour des raisons de sécurité, il a une profondeur de 30 mètres environ. Cette visite permet d’illustrer les usages passés de ce type de gouffres, comme celui de dépôt d’ordures en tout genre, et d’évoquer les risques de contamination de la ressource en eau notamment en eau potable.
  • La vallée sèche de Chevrotaine
    La route départemental 90 reliant Doucier/Fontenu à Chevrotaine est une vallée sèche, une vallée « fossile » créée par un cours d’eau superficiel aujourd’hui disparu… puisque souterrain.
  • Le lapiaz de Loulle, anciennement une réserve naturelle qui ne bénéficie à présent d’aucun statut de protection ni de gestion
    Le lapiaz (aussi appelé lapié ou lapiez ou lapiès ou Karren, mot d’origine jurassienne), est une formation géologique de surface dans les roches calcaires et dolomitiques, créée par le ruissellement des eaux de pluie qui dissolvent la roche ou par la cryoclastie. source : wikipédia
  • La perte des Eygues/Herses
    Cette perte est un gouffre profond d’une trentaine de mètres au milieu de la pâture proche, illustrant l’extrême vulnérabilité de ce milieu aux intrants agricoles, heureusement inexistants sur ce site.

Le circuit s’est terminé par la visite de la station d’épuration de type lagunage naturel de la commune de Denezières 

Les photos et vidéo :
https://plus.google.com/photos/+DominiqueWatala/albums/5947974595761745873

Continuer la lecture

Les joyeux fêtards

Après son aventure journalistique dans une grotte Ardéchoise (voir notre publication du 11.09.2013), retrouvons Chantal kochem (Martel à l’époque) dans les carrières de Beauvais
Chantal Kochem

Chantal explique:
« Il y a fort longtemps, nous fêtions tous les ans l’arrivée du beaujolais nouveau dans les carrières ayant servi à l’extraction des pierres pour construire les cathédrales de Beauvais, ou de Meaux. Nous emmenions des « touristes » et nous faisions des super fêtes » 
Beauvais, Ile-de-France.

Les carrières de Beauvais ont été creusées par l’homme au cours des siècles pour l’extraction de pierres de construction
Redécouvertes dans les années 1900, elles sont maintenant visitables accompagné par le Spéléo Club de Beauvais
Quelques magnifiques photos ici

Continuer la lecture

La grotte murée (Saison 4)

Le 9 novembre 2013, l’habituelle équipe désob se retrouve à la grotte murée. Jean Louis est venu nous donner un coupde main.

Objectif: poursuivre de dégagement d’un accès sous un plancher stalagmitique découvert par Jean marie lors de la dernière séance
Nous sommes obligé de recalibrer quelques gros blocs au « Bazola ».
(Bazola c’est le nom de Mr  Bazola, inventeur d’un système de percuteur qui permet d’utiliser des petites cartouches pour pistolets de scellement Hilti ou Spit afin de réaliser des micro-tir sans se gazer. Cette technique existait déjà, mais le Bazola a grandement contribué à la sécurité d’utilisation de cette technique.
Le pistolet percuteur Bazola fut même commercialisé par le site de vente EXPE )

 

 

 

 


La suite s’ouvre rapidement et bientôt nous pouvons enfin pénétrer sur quelques mètres dans ce passage bas. La suite est visble sur quelques mètres, mais le plafond est bas

Le plancher stalagmitique a du s’effondrer par endroits, ce qui explique les soutirages inexpliqués dans le réseau supérieur.
Cette partie du réseau est beaucoup moins concrétionnée. Pour progresser dans cette partie du réseau, il faudra engager de plus gros travaux.

 

 

 

 

La journée se termine par repérage des gouffres de la Barme n°1 et 2

Ces gouffres se situent sur le plateau à quelques centaines de mètres de notre réseau.
Ils sont situés sur le même axe de faille.
Les niveaux de base ne corresponedent pas, mais la grotte murée pourrait être un collecteur fossile des eaux de des gouffres précités

La galerie supérieure a rapidement été colonisée par quelques chiroptères. Il est sage de les laisser hiberner.
Nous reviendrons au printemps !

 

Toutes les photos de Dom ici

La vidéo ici

Continuer la lecture
Fermer le menu